« Quand l’Orient part à la rencontre de l’Occident »

C’est à l’amphithéâtre romain d’El Djem qu’aura lieu le concert musical « Orient meets Occident », et ce le samedi 1er septembre à 21h précise.

Mû par un esprit d’ouverture et d’universalité et afin de promouvoir et d’enrichir le dialogue des cultures dont la musique est incontestablement l’emblème et le porte-parole du langage universel, ce concert musical – placé sous le signe de la rencontre Orient/Occident – est la concrétisation d’un projet artistique entamé depuis plusieurs années par des jeunes musiciens venus d’horizons aussi différents culturellement que l’Allemagne et le monde arabe.

Avec un souci commun: puiser dans  les musiques arabes et européennes, afin de mettre en œuvre un jazz métissé et établir ainsi une sorte de pont culturel entre les deux rives de la Méditerranée. Vaste programme…

Côté tunisien, cette soirée musicale inédite sera marquée par la participation du pianiste et compositeur Mohamed Kammoun, un artiste qui a déjà réalisé son projet « Kif el donia », mettant en harmonie grâce à un métissage subtil  le piano et la flûte arabe, le « Nay ».

Notons que le même artiste avait présenté en première, le 6 février 2010, un concert « Jazz’na », avec le Tunis-Amsterdam Big Band, au Théâtre municipal de Tunis.

Outre des musiciens d’Allemagne, du Liban, d’Egypte et de Palestine, la soirée sera marquée également par la participation de Vladimir Yvanoff (percussions) et de Firas Ben Slimane (vocal malouf et direction).

Le spectacle «  L’Orient à la rencontre de l’Occident » permettra aux mélomanes de savourer un dialogue musical inédit et de découvrir  différentes expressions musicales de deux mondes que seule notre mer commune sépare.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here