Tunisie Télécom et l’ODC sur la même longueur d’onde

L’opérateur Tunisie Télécom (TT), qui détient le monopole du marché de la téléphonie fixe, ne revient pas sur sa décision d’augmenter de quatre dinars, la redevance d’abonnement pour la téléphonie fixe, à partir du 1er juillet 2012. En revanche, lors  d’une conférence de presse commune, entre TT et l’Organisation de la défense du consommateur (ODC), on annonce des offres qualifiées de «très avantageuses».

 Suite à la pression de l’ODC, l’opérateur TT décide de prendre trois mesures qualifiées par son directeur du marketing, Anis Zouari, de « très avantageuses et confirmant ainsi l’engagement de Tunisie Télécom  pour mieux servir et satisfaire ses clients, tout en respectant ses obligations réglementaires sur le fixe».

 TT lance une offre de 100% bonus sur le fixe (prépayé, fixi, illimifix, Millenium prépayé et corporate security). Cette offre est valable 30 jours vers tous les réseaux fixe et mobile en Tunisie.

 La deuxième mesure est l’offre d’une heure de communication gratuite par mois, offerte pour les clients prépayés et fixi, valable vers le fixe de Tunisie Télecom tous les jours de 19 h à 7h et toute la journée du dimanche.

 Quant à la troisième mesure , il s’agit du doublement de débit pour les clients ADSL sans augmentation de prix et ce à partir du début du mois d’octobre.

 L’ODC, qui a déjà publié un communiqué le 15 aout 2012 pour dénoncer cette hausse de tarification sur la téléphonie fixe, semble  manger à la même écuelle que l’opérateur national. Puisque le président de l’ODC, Lotfi Elkhaldi, a affirmé que « les échanges entre les deux parties étaient constructifs et qu’il y aurait un projet de création d’un comité représentant des responsables de TT et de l’ODC, afin de discuter d’autres sujets de discorde entre le l’opérateur TT et le consommateur tunisien ou résident en Tunisie.

 Quant aux motifs de cette hausse de quatre dinars de la redevance d’abonnement pour la téléphonie fixe, le directeur du marketing a précisé que cette mesure « incontournable est conforme à la réglementation en vigueur et s’inscrit dans le cadre d’aligner ses tarifs sur ses coûts réels et arrêter la vente en perte ».

D’autant plus que, selon le même responsable de TT, le tarif de la redevance du fixe n’a pas évolué depuis plus de 20 ans et se trouve être le plus bas de toute la région de la méditerranée. Et par conséquent, l’activité du fixe présente un déficit chronique de 100 millions de dinars annuellement. Ce déficit aurait des répercussions négatives sur les caisses de l’Etat qui détient prés de 65% de TT.

 Tunisie Télécom se dit conscient du contexte économique actuel et pour ce a développé tout un catalogue d’offres fixe et mobile très compétitives.

Mais la qualité de ses prestations reste une question qui n’a pas encore trouvé de réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here