Prés de 8.1% des projets peinent à se réaliser

Selon une source officielle à la Kasbah, les projets publics programmés au titre du budget de l’Etat de 2012 ont été examinés au peigne fin, lors d’une séance de travail ministérielle.

En résumé de cette séance, qui a eu lieu samedi 25 aout 2012, le rythme d’exécution du budget en termes de recettes et de dépenses a nettement progressé, avec des résultats satisfaisants enregistrés par les finances publiques, en comparaison à ceux de la même période en 2011 et aux objectifs fixés par la loi de finances complémentaire.

La hausse des prix de change – des produits importés (carburants) et des produits de base – et leur impact sur le système de compensation sont les principales contraintes exercées sur le budget que le conseil ministériel a examiné, lors de cette rencontre de travail.

Le diagnostic de ces entraves à la réalisation de certains projets aurait permis de prendre les mesures adéquates dont l’objectif est de pallier toutes formes de contraintes  et d’établir un plan d’action basé sur une meilleure coordination entre toutes les parties intervenantes, aux niveaux central et régional.

Dans ce sens, le conseil a relevé 501 projets, qui peinent à se réaliser, sur plus de six mille projets publics, soit 8,1%, et ce grâce au bon suivi des services nationaux et régionaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here