Yadh Ben Achour jette définitivement l’éponge

Le juriste et président du comité d’experts, issu de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, Yadh Ben Achour  a annoncé, que le comité d’experts ferme définitivement ses portes. Toutefois il sera présent dans la société civile, en projetant de fonder une association d’experts.

Le président du comité, lors d’un point de presse tenu le 24 aout2012 au siège de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, a dés le début mis l’accent sur le fait qu’aucun des experts membres n’a bénéficié d’aucun appui financier, ni aide d’aucune sorte de la part de gouvernements étrangers, lors de la rédaction des projets de décret-lois relatifs aux élections.

Quant au motif de cette décision, l’ancien doyen et juriste Yadh Ben Achour a invoqué l’absence d’un cadre légal permettant au comité d’œuvrer dans la transparence et de faire le suivi des travaux de l’ANC, en se basant sur l’expérience acquise lors des élections précédentes.

D’autant plus que “le comité d’experts issu de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique a déjà élaboré un projet de Constitution dans lequel il a opté pour la simplification des procédures, a rappelé Yadh Ben Achour, proposant d’adopter un régime parlementaire modifié pour maîtriser les charges.

Le président du comité d’experts attend encore la réponse de la présidence du Gouvernement à laquelle  il a transmis, le mardi 21 aout 2012, une lettre portant sur sa décision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here