Le déficit commercial va crescendo

Les  derniers chiffres de l’Institut de la statistique(Ins) ont enregistré l’accroissement considérable du déficit commercial qui a atteint la valeur de 897.6MD, durant les sept premiers mois de l’année en cours.

L’aggravation du déficit est attribuée, selon l’Ins, aux remarquables écarts dans le rythme d’évolution des exportations par rapport aux importations.

En effet, le taux de couverture des importations par les exportations est passé de 78.4 % pour la même période en 2011 à 71% en 2012. Il a marqué une baisse de 7.4 points.

 Les exportations tunisiennes sont, au cours des sept premiers mois de 2012, d’une valeur de 15575.5 millions de dinars (MD) avec une légère hausse à hauteur de  3.7%.

 L’augmentation insignifiante des exportations est principalement imputée à la hausse de certains produits exportés. Notamment, les produits agricoles et alimentaires (2.5%), des phosphates et dérivés (3.2%), de l’énergie (22.4%), des industries mécaniques (12.9%) et des industries manufacturières (15.2%).

 Par contre, les exportations dans le secteur du textile, de l’habillement et du cuir ont enregistré un nouveau recul évalué à -8.6%. Le secteur des industries électroniques a, pour la première fois, légèrement régressé de 0.3%.

 Quant à la destination des exportations, les chiffres de l’Ins révèlent que Les exportations tunisiennes ont progressé, par contre, vers la Libye de 770.2 MD et vers la France de 656.5 MD.

En ce qui concerne les importations, qui sont estimées à une valeur de 21941.9 MD (pendant la même période), elles ont fait un bond de 14.6%.

Cette hausse est essentiellement à l’origine des importations des industries agroalimentaires (13.4% contre 38,7% en 2011), des produits de consommation non alimentaires (15.7% contre 0.7% en 2011), des matières premières de 7.1% et des matériaux d’équipement de 12.1%.

 Autre cause de ce déficit commercial, d’après la même source, la régression non négligeable des importations venant de plusieurs pays dont la Chine (-1276.7MD) et des pays partenaires européens, à l’exemple de l’Italie (-216.5 MD), l’Allemagne (-126 MD) et l’Espagne (-500.4 MD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here