Etat des lieux de la campagne de propreté

L’amende sanctionnant les dépôts sauvages et l’abandon des déchets de construction sur la voie publique n’est plus de 60 dinars mais s’élève désormais à 240 dinars.

Cette hausse s’inscrit, selon le conseil ministériel réuni, vendredi 11 août 2012, à la Kasbah, sous la présidence du chef du Gouvernement Hamadi Jebali, dans la perspective d’éliminer tous les déchets entassés dans les plus brefs délais et de fournir les ressources financières nécessaires aux municipalités, afin de leur permettre d’acquérir les conteneurs à déchets et les équipements de voirie nécessaires.

Dans ce sens, prés de 55% de l’ensemble des déchets ménagers et 35% des déchets de construction ont déjà été ramassés. Certains gouvernorats ont même fait état de l’élimination définitive des déchets accumulés dans les gouvernorats de Monastir, Béja, Siliana, Zaghouan, Mahdia, Kébili et Tataouine. Le conseil ministériel assure que ce même résultat sera réalisé dans les plus brefs délais dans les gouvernorats de Bizerte, Ben Arous, Tozeur, Ariana et Jendouba.

A cet effet, une cellule centrale sera crée en permanence et aura pour charges principales le suivi des efforts déployés pour l’élimination de la pollution ménagères et de la construction ainsi que pour la coordination de la campagne de propreté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here