Conseils d’administration surdimensionnés

Analyser les Conseils d’administration hypertrophiés peut être instructif. Il y a 32 valeurs dans l’univers de couverture d’AlphaMena (78 valeurs) avec 10 membres au Conseil ou plus.

Ce qui fait une proportion de 41%. Évidemment, il n’est pas facile de prouver par des moyens statistiques que la taille d’un Conseil importe dans un sens ou dans un autre. Et naturellement, nous avons tendance à être méfiants vis-à-vis des Conseils surdimensionnés. Le Conseil avec le plus de membres est celui de Mobinil (Accumuler, Égypte) avec 14 membres.

Un calcul simple, mais parlant, consiste à regarder la proportion de capitalisation boursière dont chaque membre est responsable. La moyenne pour cet univers de ces 32 Conseils d’administration les plus importants est de 1,162 Mds€. Mais la médiane est nettement inférieure à 0,362 Md€. Cela souligne le fait que les plus petits acteurs ont tendance à avoir les Conseils les plus larges.

Maintenant, supposons que la compétence d’un membre de Conseil se mesure par cette proportion de capitalisation boursière par membre. Dès lors, en regardant par pays (et en se limitant à nos principales couverture), l’Égypte se trouve au-dessus de la mêlée avec environ 0,200 Md€ par personne. Au sein de l’univers des Conseils importants, le Maroc arrive derrière, avec 0,157 Md€.

A noter que les sociétés tunisiennes sont valorisées à 0,019 Md€. Les plus gros Conseils (10 à 14 membres) semblent à peu près en ligne avec un ratio de 0,104 Md€ de capitalisation boursière par tête. Si les marchés continuent de vaciller, un bon moyen d’améliorer ce ratio serait de tailler dans les effectifs de ces Conseils. Cela en renforcera l’efficacité. Xls sur demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here