Pour plus de compétitivité des services et d’appui à la société civile

UE 3

Le commissaire Stefan Füle, chargé de l’Elargissement  et de la politique européenne du voisinage effectue, en ce lundi 9 juillet 2012, une visite officielle en Tunisie et ce dans le cadre du renforcement du partenariat Tunisie-Union Européenne.

Françoise Millecam, Chef de coopération à la délégation de l’Union Européenne en Tunisie explique les objectifs de cette visite et nous donne des éclairages sur le contenu de ces conventions.

Dans ce sens, Françoise Millecam, précise que l’objectif de cette visite, de 24 heures, du Commissaire Stefan Füle, est de signer, avec le Chef du Gouvernement et les ministres de l’Industrie et de la Technologie Mohamed Lamine Chakhari et celui du Commerce et de l’Artisanat, Béchir Zaâfouri, deux conventions de financement pour deux projets assez différents l’un de l’autre. Le premier projet d’appui à la compétitivité des services (Pacs) est doté d’un budget de subvention de 20 millions d’euros, le deuxième programme vise à appuyer la société civile par une subvention de 7 millions d’euros.

UE (2)

Les objectifs de ces programmes sont divers. Le premier, vise à contribuer à l’amélioration de la compétitivité des entreprises tunisiennes de services et à améliorer l’environnement entrepreneurial du secteur  des services, par une meilleure définition de ses besoins et par des actions ciblées, tant au niveau public que privé. Tout comme il cible à renforcer la compétitivité des entreprises de services, afin de les faire bénéficier du futur accord qui sera conclu sur la libéralisation du commerce des services. Ainsi, ce projet va soutenir des entreprises principalement du secteur privé, dans quatre domaines (de la santé, des Tic, de la logistique et des services aux entreprises) ; ce, en contribuant à la modernisation des entreprises de services, qui sont estimées à 400 entreprises bénéficiaires potentielles de ce programme.

Mais ce projet va aussi appuyer les structures d’intermédiaires, pour consolider la qualité des prestations qui vont être données auprès des entreprises de services.

La chef de coopération à la Délégation de l’Union Européenne en Tunisie a également exprimé son contentement de signer le projet d’appui à la société civile tunisienne (Pasc), étant donné que même s’il s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale, le Gouvernement tunisien a accepté que le projet bénéficie vraiment à la société civile et surtout qu’il soit réalisé par ces acteurs dans toute la Tunisie. « Il y a eu des consultations auprès d’un grand nombre  d’acteurs, dans tous les gouvernorats du pays » a-t-elle affirmé.

Ainsi, il permettra de renforcer le rôle de la société civile dans la nouvelle Tunisie, principalement dans la conjoncture actuelle et à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here