Le club des valeurs tunisiennes avec un rendement en dividende de 3,4%

courbe daily idea

Au sein des 43 valeurs tunisiennes couvertes par AlphaMena et à la date du 28 juin 2013, 13 titres (xls sur demande) affichent des rendements en dividende de plus de 4,3% en 2012, soit un retour supérieur (+/- 10 bp) aux rendements nets des BTA (échéance octobre 2013). C’est un univers qui pèse 3,751 MdsTND en termes de capitalisation boursière avec un rendement moyen de 3,77% en 2012 (vs 2,29% pour l’ensemble des valeurs tunisiennes) et potentiellement 4,15% en 2013 (vs 2,55% pour les valeurs tunisiennes). Ce groupe valait en 2,877 MdsTND en 2009 et affichait un rendement d’environ de 4,51% (vs 5,09% pour les valeurs tunisiennes).

Sur le dernier mois, ce club a presque fait le même parcours que celui de l’ensemble des valeurs tunisiennes couvertes par AlphaMena, en accusant une perte de 2,62% sur le dernier mois (vs -2,67% pour la couverture tunisienne). Néanmoins, sur les trois derniers, ce club a largement surperformé notre couverture tunisienne, en gagnant plus de 8% contre 2,00%. Cette surperformance est attendue, puisque le thème des dividendes est un véritable catalyseur des marchés durant cette période. Avec le ralentissement de l’activité des valeurs tunisiennes et une reprise qui peine toujours en 2012, les dividendes qui seront servis en 2012 et probablement en 2013 seraient vraisemblablement révisés à la baisse. Cette crainte est d’autant plus valable pour les valeurs financières (6 sur 13 valeurs de ce groupe), avec la persistance des inquiétudes sur la qualité de leurs actifs et nous estimons que le nettoyage des portefeuilles des prêts non-performants n’a pas pris fin en 2011.

En revanche, ces inquiétudes ne concernent pas la plus grosse capitalisation de ce club, à savoir : SFBT (Accumuler, Tunisie) (3,45% et 4,02% de rendement respectif en 2012 et en 2013). Le risque d’ajustement à la baisse des bénéfices ne devrait pas saisir le géant tunisien des boissons. D’ailleurs, les investisseurs qui regardent de près les rendements, apprécient la solidité et la récurrence du dividende de la SFBT et le titre a bondi plus de 33% durant ce dernier mois vs. 4,37% pour notre couverture tunisienne.

Ces 13 titres de notre couverture tunisienne se paient moins chers sur le base du PE 2012 12,2x vs. 17,1x. La croissance des BPA est exceptionnelle à 66% après la croissance solide des bénéfices en 2011 (+21,6%). Le potentiel fondamental combiné de ce club reste extrêmement important à 25,3% et ce en dépit de l’excellente performance depuis le 1er janvier 2012. Encore du pain sur la planche…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here