Adrianus Koetsenruijter en visite au Nord-Ouest

Adrianus Koetsenruijter en visite au Nord-ouest

Dans le cadre de la visite de l’Ambassadeur et Chef de la délégation de l’Union Européenne, Adrianus Koetsenruijter, dans la région du Nord-Ouest, les 27, 28 et 29 juin courant, Abdelkader Trabelsi, Gouverneur du Kef, a mis l’accent sur les problèmes que connait son gouvernorat, ainsi que les solutions à court et à moyen termes.

«La région du Nord-Ouest est la zone la plus défavorisée de toute la République tunisienne. Son problème majeur est le taux de chômage élevé, notamment dans le gouvernorat du Kef », a souligné le Gouverneur, en ajoutant que malgré les difficultés, de grandes avancées sont réalisables.

A court terme, le Kef peut créer des postes d’emploi, à condition d’impulser, en premier lieu, une nouvelle dynamique qui ne soit pas basée exclusivement  sur la vision d’un Etat providence.

Cela passe par le développement de l’initiative privée, même pour les petits projets.

Par ailleurs, il est nécessaire de développer le secteur agricole et d’encourager les investisseurs à y accéder. Pour cela, il faut fournir un environnement favorable, tout en limitant les problèmes d’infrastructure.

« Afin de consolider cette orientation, la société civile est appelée à participer, en contribuant à la définition de la capacité humaine et des ressources naturelles du gouvernorat du Kef », a indiqué M. Trabelsi, précisant qu’il a annoncé, en collaboration avec les délégations, le démarrage de cette approche participative dans l’élaboration des projets.

Elle a pour objectif de résoudre les problèmes, de valoriser les spécificités et les caractéristiques de la région.

Dans le même ordre d’idée, le responsable a mis en exergue l’amélioration de la compétitivité, et par conséquent, l’augmentation de la production et l’orientation des IDE dans des secteurs créateurs de forte valeur ajoutée et de postes d’emploi.

Ces objectifs primordiaux exigent toute une réflexion visant à l’instauration d’un climat de confiance entre l’Etat et la société civile.

«Heureusement, les autorités concernées sont en train de déployer leurs efforts pour valoriser la richesse du Kef, attirer les investisseurs, améliorer le tissu associatif et, bien évidement, trouver des solutions fiables pour réduire le taux de chômage dans ce gouvernorat », a conclu le Gouverneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here