Plus de cogénération, moins de facture énergétique

Plus de cogénération, moins de facture énergétique

Renforcer la politique d’économie d’énergie primaire en développant le marché de la cogénération a été l’objectif d’un séminaire, qui a eu lieu le mardi 19 juin2012, sur le thème «la cogénération au service de l’amélioration de la compétitivité », organisé par l’Agence nationale de maîtrise de l’énergie (Anme).

 

Selon la directrice  de l’ Anme, Mme Noura Laroussi, le potentiel de cogénération dans l’industrie en Tunisie  est estimé actuellement à huit unités de cogénération recensées, jusqu’à fin 2011, dans les domaines du papier, des matériaux de construction, de l’agroalimentaire et de l’aéronautique, totalisant une puissance électrique de 37 MW, laquelle représente 34% du potentiel visé, avec 250 Mégawatts (MW), contre 6000 MW d’électricité, cogénérés en Espagne, l’un des pays ayant réellement misé sur le développement de la cogénération avec des contributions de cette technique à la production totale d’électricité, dépassant 10%.

 

La cogénération est un principe de production simultanée de la chaleur et de l’électricité à partir d’une même énergie de type gaz, bois ou fuel…

 

Pour une véritable cogénération au service de l’industrie énergétique,  les échanges d’expériences dans le domaine de l’énergie avec les espagnols demeurent essentielles a souligné la représentante de l’unité d’efficacité énergétique dans l’industrie  à l’Anme, tout en exprimant l’intention de  cette unité  de mettre en relation les opérateurs dans les deux pays et d’identifier des projets dans le domaine de la cogénération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here