De l’eau pour la vie à Nafta

De l’eau pour la vie à Nafta

Enfin la facture énergétique des petits agriculteurs de Nafta sera allégée par le projet d’installation d’une première unité de pompage d’eau souterraine qui a été inaugurée, samedi 19 mai 2012 dans la région, au moyen de l’énergie solaire photovoltaïque.

Ce projet exemplaire, qui a germé dans la tête du statisticien économiste tunisien Hassen Zargouni et soutenu par des clubs Rotary tunisiens, maghrébins et français et des associations donatrices, aura un impact direct sur la région, en renforçant  l’emploi agricole, les énergies renouvelables et le tourisme en général.

Développer l’activité économique de la région du sud d’une manière durable, en préservant l’environnement est l’objectif primordial de cette unité de pompage. L’eau issue des nappes phréatiques, sera la clé de voûte de l’autonomie de Nafta. L’autoproduction de l’électricité par les énergies renouvelables à hauteur de 10MW, pour un coût global d’investissement de l’ordre de 10 millions d’euros, permettrait non seulement de mieux servir la communauté urbaine estimée à 5.000 foyers, mais aussi d’animer les oasis qui bénéficieront de l’unité hydrique, les entrepôts frigorifiques et les unités de conditionnement des dattes, sans oublier les dizaines d’hôtels.

Par la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique, le sud tunisien, région du soleil par excellence (340 jours de soleil par an) serait  en toute évidence un centre de rayonnement régional et même national.

Ainsi, l’oasis de Nafta, qui a subi durant ces dernières années une dégradation sans précédent,  par la désertion des exploitants des palmiers impuissants à honorer leurs engagements financiers en raison de l’accumulation des factures d’électricité, serait, grâce à ce projet,  sauvegardée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here