Le village de Ken abritera le premier salon du tourisme alternatif les 23 et 24 juin 2012

gîtes ruraux

Le premier salon du tourisme alternatif sera organisé les 23 et 24 juin 2012 au village de Ken à Bouficha (gouvernorat de Sousse), afin de préserver l’acquis culturel de ce village.

Ce salon serait, par ailleurs, une occasion propice à tous les intervenants dans le secteur du tourisme alternatif de faire le point sur le problème de promouvoir ce genre de tourisme et le hisser au rang des rendez-vous touristiques incontournables dans le calendrier national et international des manifestations touristiques spécialisées.

Il est vrai que le tourisme alternatif ne peut en aucun cas remplacer le tourisme balnéaire, reste qu’il le complète par la diversification des produits touristiques et culturels.  » La promotion de ce type de tourisme exige, de ce fait, une volonté politique qui permet de mettre en place un climat d’affaires favorable aux promoteurs de projets qui veulent investir dans les régions intérieures (infrastructure, incitations et cadre réglementaire) « , a précisé Wahid Brahim membre de l’Association pour la Promotion du Tourisme en Tunisie(APTAT). Ainsi, cette rencontre regroupera les propriétaires des maisons d’hôte et de gîtes ruraux et comportera une composante commerciale mettant face à face les producteurs, leurs clients potentiels nationaux et internationaux et une composante festive destinée au large public.

L’attachement au choix de l’espace de Ken est un geste d’appui au fondateur de Ken Slaheddine Smaoui, qui fait face à des difficultés financières (1,5 million de dinars de dettes), et qui a entamé une grève de la faim depuis le 2 mai, a souligné Souheil Mouldi, président de l’ APTAT.

Le village KEN, qui a été réalisé en 1988 sur une superficie de 3 hectares (5 mille mètres carrés), est  un espace culturel, touristique et environnemental qui allie tradition et modernité. Il abrite, outre des espaces de loisir et de culture,  des ateliers d’artisanat et un musée d’habits traditionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here