Rafik Abdessalem aspire à une diplomatie « indépendante » et « ouverte »

Rafik Abdessalem aspire à une diplomatie

Avec agences de presse


 » L’action de la diplomatie tunisienne est en harmonie avec les acquis et le rayonnement de la révolution tunisienne à l’échelle internationale « . C’est ce qu’a avancé Rafik Abdessalem, le 6 avril, lors d’une conférence organisée par l’association des études internationales  et l’association des anciens ambassadeurs et consuls généraux. Le chef de la diplomatie nationale a également affirmé que la politique étrangère du pays concorde avec les  » valeurs universelles consacrées par la révolution telles que les droits de l’Homme, la justice et  la solidarité. « 

Le ministre a partagé avec les conférenciers sa vision pour son ministère. Il aspire à instaurer une diplomatie active et effective, qui préserve l’indépendance de la décision nationale, loin des ingérences et des agendas des pays étrangers. De ce fait, Rafik Abdessalem a mis l’accent sur l’importance des relations avec les pays maghrébins et arabes. Il a également prôné une ouverture sur tous les continents, d’autant plus que   »  le monde aujourd’hui est devenu multipolaire  » . Concernant l’amélioration des relations avec les pays du Golfe, après l’arrivée du gouvernement actuel, le ministre nahdhaoui a estimé qu’il  »  n’y a aucun mal à faire appel à ces pays « , auxquels les grands pays occidentaux et les institutions américaines ont eu recours en temps de crise.

—-

Crédits photos : Mohsen Tiss

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here