350.000 croisiéristes attendus en 2012

350.000 croisiéristes en 2012

Avec Agences de presse

Le Gouvernement prévoit la visite de quelque 350.000 croisiéristes en 2012. A ce titre, une commission spéciale pour la mise en place d’une stratégie de promotion du tourisme de croisières a été crée. Ainsi, pour relancer  la destination Tunisie, la taxe de cinq euros par croisiériste a été remplacée par un barème progressif plus incitatif (1.5 euro en mars et  novembre, 2 euros au mois d’avril, 3.5 euros en mai et octobre, 4 euros pour juin et septembre, 4.5 euros en  juillet-août et la gratuité totale pour les escales au port de la Goulette jusqu’à la fin du mois d’avril).

Cette révision de la taxe concorde avec les prémices du relèvement du secteur du tourisme en ce début d’année. Elyes Fakhfakh, ministre du Tourisme a présenté une feuille de route pour 2012 et 2013. Les réformes structurelles porteront particulièrement sur la diversification des produits touristiques et leur promotion, la maîtrise de l’outil internet, l’Open sky et la révision des finances du secteur.

Le ministère du Tourisme prévoit d’atteindre les 6 millions de touristes en 2012 et envisage un budget promotionnel de plus de 65 millions de dinars, soit le double de l’année 2011. L’objectif est d’atteindre le niveau de l’année 2010, en termes de nombre de touristes. En 2010, le tourisme a contribué à hauteur de 7% du Pib et a procuré plus de 400.000 emplois, soit l’occupation de 15% de la population active.

” La réalisation de cet objectif reste tributaire de la stabilité des conditions sécuritaires et sociales du pays ” a déclaré Elyes Fakhfakh. La Tunisie est boudée par un certain nombre de voyagistes européens pour des raisons sécuritaires: crainte de  manifestations d’envergure, d’actes de violences et de braquages dans les rues. Pourtant, aucune agression contre des touristes n’a été signalée.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here