Le gouvernement et la lutte contre le “fléau de la corruption”

Le 24 mars, avec agences de presse

Dans un colloque, tenu le 23 mars,  intitulé ” pour la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption à travers une plate-forme de partenariat global “, Hamadi Jebali, le Premier ministre, a affirmé l’engagement du gouvernement pour la récupération des biens spoliés sous l’ancien régime.

Lors de cet évènement organisé par le PNUD, le Premier ministre a notamment annoncé la décision de dynamiser la commission de lutte contre la corruption créée en vertu du décret-loi n°120 de  2011, en attendant son amendement et l’amélioration de son contenu, après consultation des parties gouvernementales et des composantes de la société civile.

Concernant la lutte contre le ” fléau ” de la corruption, Hamadi Jebali a indiqué qu’un ministère est prévu à cette fin et que plusieurs autres mécanismes réglementaires, législatifs et structurels seront mis en place pour renforcer la bonne gouvernance et le contrôle administratif et financier. Il s’agit, notamment, de promouvoir les législations en matière d’investissement et de simplifier les procédures, à travers le renforcement de l’interlocuteur unique, les guichets uniques et la généralisation des services à distance, destinés aux entreprises et aux citoyens.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here