Kasserine signe un accord-cadre avec la région PACA

Le 28 février, par Imane Kekli-Gmati

 

Jeudi 23 février a eu lieu la signature de l’accord-cadre de coopération décentralisée entre Kasserine et la région PACA. Officiellement, il s’agit d’un accord de 3 ans dont la durée pourrait être prolongée, selon Ridha Abbassi, l’adjoint au maire de Kasserine. Cet accord concerne plusieurs volets: économique, social, solidarité, etc. A cette occasion, le président du conseil régional de PACA, Michel Vauzelle a déclaré:  » à l’époque, la Méditerranée était un obstacle entre deux rives, maintenant la Méditerranée doit être une force ! « . Il  a ainsi promis de  » former la population de Kasserine par le livre « .

Dès le lendemain, toute une équipe de la région française était sur le terrain. Pendant trois jours, du 25 au 27 février, elle a sillonné ce gouvernorat, frappé par un taux de chômage frôlant les 30%, à la recherche, notamment, d’endroits où construire des bibliothèques.

En outre, cet accord de coopération devrait permettre un échange de savoir-faire et d’expérience, et ce dans le cadre de partenariats institutionnels, inter entreprises et même associatifs avec notamment  » Energie alternative « .

Ainsi, des échanges solidaires qui se traduiront par des expériences partagées, la mise en place de projets associatifs ou même de subventions, pourront avoir lieu entre ces deux régions. Car pour Ridha Abbassi,  » coopérer ne consiste pas à attendre de l’aide financière mais il s’agit aussi de nous transmettre des savoir-faire « .

Rencontres bilatérales

L’idée de coopérer avec la région PACA a été lancée l’été dernier. Avec l’appui du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la coordination entre l’Assemblée constituante et le gouvernement de transition, Abderrazek Kilani, une délégation de la mairie de Kasserine s’est attelée à améliorer la situation de la région. Pour l’occasion, Michel Vauzelle, président du conseil régional de PACA, est venu à Kasserine pendant deux jours pour constater l’état de cette région qui a contribué à la révolution tunisienne. Pourtant depuis, peu de choses ont changé à Kasserine: le travail manque, la population estime que les salaires sont trop bas et voit son pouvoir d’achat diminuer. Michel Vauzelle a profité de cette visite pour également discuter avec Abderrazek Kilani, participer à des ateliers ou encore proposer des projets.

Déjà en novembre dernier, une délégation tunisienne composée du ministre Abderrazek  Kilani, du gouverneur Bechir Bedoui, du maire Maher Bouazzi et de l’adjoint au maire Ridha Abbassi, a fait le déplacement dans la région PACA. Selon Ridha Abbassi, durant cette semaine, les représentants tunisiens ont été  » surpris  »  par l’organisation de la région PACA. La délégation tunisienne aurait beaucoup apprécié le  » sérieux  » du travail de la région PACA, sérieux qu’elle souhaiterait transmettre à Kasserine.  » Très bien accueillie « , la délégation tunisienne a eu l’occasion de faire plusieurs visites comme celle de l’Institut méditerranéen  » COOPMED « , ajoute-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here