L’amélioration du réseau routier, priorité du ministère de l’Equipement

Le 14 février, par Hafawa Rebhi

 

 

 » Nous sommes intervenus dès le 4 février pour désenclaver les régions
isolées et pour déneiger 7.000 kilomètres de routes au moyen de 90
engins. La région de Ain Drahem a bénéficié à elle seule de 42
chasse-neige et de 8 bulldozers « . C’est ce qu’a déclaré Mohamed Salmane, le ministre de l’Equipement lors d’une conférence de presse tenue le 14 février au siège du ministère. Les cinq gouvernorats les plus touchés par la vague de froid, à savoir Jendouba, Kasserine, le Kef, Siliana et Sidi Bouzid, ont bénéficié des équipements d’autres gouvernorats ainsi que de l’aide du secteur privé. Plusieurs entrepreneurs ont en effet contribué aux efforts de déneigement en louant leurs matériels, et parfois même gratuitement.

La mise à niveau du réseau routier

Outre le rappel de ces activités de service, le ministre a détaillé le plan d’action pour l’année 2012 du ministère de l’Equipement. L’amélioration et la mise à niveau du réseau routier figurent parmi les priorités. Il s’agit notamment de maintenir 2.200 km de routes, moyennant un coût total de 1,2 milliard de dinars. Un programme spécial de 58 millions de dinars sera également mis en place en collaboration avec l’Observatoire national de la circulation, pour résoudre le problème des  » points noirs « , qui sont souvent des foyers d’accidents. Le ministre a par ailleurs insisté sur l’aménagement et le revêtement des pistes rurales. Un montant de 645 millions de dinars a été alloué pour aménager un total de 4.900 km de pistes, dont 1.070 km de pistes ajoutés au programme du budget complémentaire. Les régions intérieures bénéficieront de 83% de ce programme. Ce pas a été jugé  » important  » par le ministre afin de réduire le déséquilibre régional au niveau de l’infrastructure.

Logements sociaux : un dossier « urgent« 

La contribution du ministère de l’Equipement à la réduction des inégalités régionales a également été soulignée par Chahida Ben Fraj Bouraoui, la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, alors qu’elle a rappelé  » le rôle social et humain  » de son ministère. Jugeant  » inadmissible  » de voir encore des logements rudimentaires en Tunisie, la responsable a dévoilé un programme du ministère pour l’éradication de ces  » habitats indécents « . Il s’agit d’un programme  » urgent  » intégrant plusieurs parties, entre autorités locales, responsables des ministères de l’Equipement et des Affaires sociales et représentants de la société civile. Une première tranche de 40 millions de dinars a déjà été versée pour entamer ce plan.

La région de Sijoumi verra ainsi, en 2012, la construction de 700 logements
sociaux et 31 quartiers populaires à travers le pays seront réaménagés
afin d’améliorer la qualité de vie de quelques 123.000 citoyens,
notamment dans les régions prioritaires. La région de Sijoumi a notamment été touchée par des incendies qui ont détruit 160 logements sociaux, a rappelé la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here