Marzouki a quitté Alger

Le 13 février, avec agences de presse

Le président tunisien Moncef Marzouki a quitté lundi 13 février Alger, après une visite officielle de deux jours axée sur la relance de l’Union du Maghreb arabe (UMA), dont l’Algérie était la dernière étape d’une tournée régionale.

Les présidents Abdelaziz Bouteflika et Moncef Marzouki ont eu, plus tôt le lundi 13 février, un entretien en tête à tête, élargi par la suite aux membres des deux délégations.

Le voyage de Moncef Marzouki au Maghreb, près de sept semaines après son élection à la présidence de la Tunisie, était axé sur le renforcement des liens et la relance de l’UMA en panne depuis 1994, notamment en raison du différend algéro-marocain sur le Sahara Occidental.

Dans une conférence de presse dimanche soir, Moncef Marzouki a répété qu’il fallait « contourner » ce problème et affirmé que l’année 2012 sera celle de l’UMA avec l’annonce de la tenue d’un sommet, « probablement » en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here