La transparence votée à l’Assemblée constituante

La transparence votée à l'Assemblée constituante

Le 9  janvier, par la rédaction web

La séance plénière de l’Assemblée constituante qui s’est tenue, le 7 janvier dernier, a été consacrée à l’adoption du règlement interne de l’Assemblée. L’article 62 a été adopté par 149 voix contre 152, entérinant ainsi le principe de transparence au sein des commissions de la Constituante et autorisant la diffusion de leurs travaux au public. 

Le mouvement OpenGovTn et sa campagne “7ell” (ouvre) avaient longuement sensibiliser sur ce sujet. Le groupe de réflexion OpenGovTn auquel appartiennent des citoyens soucieux de transparence, mais aussi des députés de l’Assemblée Constituante, a proposé mesures concrètes afin de consacrer un maximum de transparence dans la gouvernance des institutions élues de l’Etat.

Les cinq propositions sont comme suite :

– La création d’une chaîne parlementaire qui diffusera en intégralité les séances plénières de l’assemblée constituante.

 

– La publication des procès-verbaux et rapports finaux des commissions gouvernementales. L’OpenGovTn propose pour les différentes séances des commissions: une séance de travail : décider par le président de la commission et des séances publiques: La clôture des travaux liés à un sujet qui a été confié à la commission doit être publique et peut donc être ouverte aux médias pour diffusion. 

– La traçabilité du vote des élus. Le fait d’enregistrer les voix de chaque membre de l’Assemblée constituante sur des lois différentes. Cela aidera les citoyens à tenir leurs représentants responsables de leurs décisions.

– La publication des présences et absences des élus au cours des réunions et de rendre ces documents publics. Cette mesure permettra aux électeurs de juger de la compétence de leurs représentants élus.

– Et la retranscription des débats et prises de paroles et échanges ayant lieu dans les différentes séances à caractère public (les séances plénières et les séances publiques des commissions). Cela aidera à garder trace des états membres concernant diverses questions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here