La main d’oeuvre tunisienne privilégiée dans la reconstruction libyenne

Avec agences de presse

« La reconstruction de l’Est de la Libye nécessite, au cours des prochains mois, 150.000 travailleurs tunisiens spécialisés et non spécialisés », a déclaré le président du conseil d’administration de la Chambre de commerce, de l’industrie et de l’agriculture  de Benghazi, Salah Mabrouk Laâbidi.

« La priorité, lors du recrutement d’une main d’oeuvre étrangère, sera accordée à la Tunisie, pays qui a fortement soutenu la révolution libyenne », a fait savoir Salah Mabrouk Laâbidi, au cours de la cérémonie de signature d’un accord de coopération conclu, avec la confédération des entreprises citoyennes tunisiennes (CONECT), à l’occasion de la visite qu’une délégation d’hommes d’affaires tunisiens effectue, à Benghazi, du 18 au 20 décembre 2011.

Un accord a été signé dimanche 18 décembre, à Benghazi, en présence de près de 70 hommes d’affaires tunisiens et plus de 100 hommes d’affaire libyens ainsi que des officiels des deux pays. Cet accord vise à développer et faciliter la coopération dans les domaines du commerce, de l’économie et de l’investissement entre la Tunisie et la Libye, mais aussi de mettre en place les moyens de communication efficients à même de favoriser les échanges commerciaux, de promouvoir l’investissement et d’encourager  la réalisation de projets communs.

« Un pas positif »

L’accord recommande aussi un échange des bulletins, statistiques et données économiques entre les deux parties en vue de présenter les indicateurs de l’évolution économique et les opportunités d’investissement dans les deux pays, en plus de l’échange de visites et la participation  aux foires internationales.

« Cet accord est un pas positif », a déclaré Tarek Chérif, président de la CONECT, faisant remarquer que la visite de la délégation tunisienne a lieu en temps opportun, surtout que la Libye commence à se remettre des retombées de la guerre et recherche des partenaires efficients.

Les hommes d’affaires tunisiens ont exhorté à la concrétisation de cette coopération à travers la réalisation de projets communs et le renforcement des relations commerciales. La cérémonie de signature de l’accord de coopération a été marquée par l’hommage rendu à plusieurs membres des familles des martyrs de la révolution du 17 février 2011, une action symbolique initiée par les hommes d’affaires tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here