Des franchises tuniso-tunisiennes

Le 2 décembre, par Emna Amdouni

Pour la troisième année consécutive, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT) organise du 7 au 9 décembre, au siège de l’UTICA, son édition du salon Tunis-Medfranchise. Et ce, en collaboration avec l’Association Tunisienne de la Franchise (ATF), l’Association des Chambres de Commerce de la Méditerranée (ASCAME) et l’Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (UTICA).

Pour cette année, la présente édition de Tunis‐Medfranchise se tiendra sous le slogan « Franchising: A model for success ». Ce salon vise principalement à familiariser les promoteurs tunisiens avec la pratique de franchise et la promouvoir, en Tunisie, comme un modèle de développement économique. Une cinquantaine d’exposants dont des délégations d’hommes d’affaires
étrangers  » Américains, Sénégalais, Argentins, Marocains et Maltais  »
opérant dans tous les secteurs d’activité, seront présents à ce salon.Pour cet évènement, un site a été créé.

Une des nouveautés de cette troisième édition consistera à encourager la franchise tuniso-tunisienne. A ce titre, Mounir Mouakhar, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis a annoncé, lors d’un point de presse, que de nombreuses entreprises publiques et privées projettent de devenir des franchiseurs. En effet, la franchise est un contrat selon lequel le propriétaire d’une marque ou d’une enseigne commerciale accorde le droit de son exploitation à une personne physique ou morale dénommée franchisé.

Au programme de Tunis-Medfranchise 2011, des ateliers de travail relatifs aux aspects juridiques de la Franchise en Tunisie, le financement, les fondamentaux de la Franchise, les avantages et contraintes pour le franchisé, les moyens de développer et exporter la Franchise à l’international, ainsi que des débats et une exposition des cas pratiques de la Franchise au niveau national et international. En marge de ce salon, auquel sont attendus 3500 visiteurs, une formation pour les banques  à l’enjeu qu’il y a pour elles de financer les projets de franchise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here