L’ARFORGHE et la FKA se penchent sur la RSE

L’ARFORGHE et la FKA se penchent sur la RSE

C’est le nouveau concept à la mode en Europe: la responsabilité sociale des entreprises. Les 17 et 18 novembre, l’Association des Responsables de Formation et de Gestion Humaines dans les Entreprises (ARFORGHE) et la Fondation Konrad Adenaueront organisé, à Tunis, un colloque régional magrébin portant sur cette notion, en présence notamment de Hatem Bacha, président de l’ARFORGHE et de Klaus D. Loetzer, représentant résident en Tunisie de la Konrad-Adenauer-Stiftung.

Durabilité, effets marketing, législation mais aussi politiques des ressources humaines vont notamment être débattus durant ce colloque. Des consultants, responsables de la communications et autres universitaires de plusieurs nationalités (Tunisiens, Algériens, Marocains, Français ou encore Mauritaniens) exposeront des cas concrets.

Dans un premier temps, les intervenants essaieront de définir le concept de la responsabilité sociale de l’entreprise « RSE » et de « RSE et développement durable », avant de s’atteler à « analyser les modes de régulation du néolibéralisme mondial ». D’autres thématiques seront également débattues, à l’image du rôle du patronat dans la vulgarisation de la RSE, ou des implications de cette politique et des politiques RH. Sur cette dernière thématique, il s’agira notamment de comprendre comment recruter, attirer mais surtout retenir les employés et les talents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here