Rassemblement planétaire pour les Indignés

Des milliers de Mardilènes à la Puerta del Sol.

Madrid, Rome, Bruxelles, Londres, Athènes, New York, San Fransisco, Boston, mais aussi Porto Alegre et Mexico… L’Indignation du 15 octobre surprend par son envergure, tant du point de vue géographique que par le nombre de ses adeptes. Ils sont los Indignados, les Indignés, gli Indignati. Et qu’ils occupent Wall Street depuis un mois, ou les places publiques et les parcs des plus grandes villes européennes, ils sont tous portés par la même fougue contestataire.

Le mouvement des Indignados a vu le jour le 15 mai en Espagne, lorsque des milliers de Madrilènes ont occupé la place Puerta del Sol, rebaptisée «Plaza de la Solidaridad

»,  pour dénoncer la montée du taux de chômage et les mesures d’austérité économique décidées par le gouvernement. Depuis, le mouvement n’a cessé de s’amplifier pour attirer un nombre grandissant de jeunes -et de moins jeunes- originaires des quatre coins du monde. Les Indignés sont issus de tous les milieux sociaux  (élèves, étudiants, chômeurs, retraités, etc.), mais se définissent majoritairement comme des post-capitalistes, fédérés autour d’un même objectif : changer le système économique mondial et instaurer des politiques socio-économiques à visage humain.

L’Economiste Maghrébin vous fait revivre, en photos, les moments les plus saisissants de cette  journée,  sous le signe de l’indignation internationalisée. Cliquez sur l’onglet Diaporama ci-dessous pour faire défiler les photos. (Crédit: Flickr/CreativeCommons)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here