Facebook : resserrer les liens sociaux

facebook

Facebook , ce réseau social où l’on se trouve au beau milieu d’une multitude de contenus , entre  publications d’amis,  pages professionnelles et de médias,  est en passe de revoir une fois de plus l’organisation du fil d’actualité de ses utilisateurs. Se concentrer sur ce que publient nos contacts est la nouvelle stratégie adoptée par le réseau social numéro un mondial, selon un dernier communiqué.

La priorité sera donc accordée aux contenus qui suscitent une certaine interactivité entre les utilisateurs, plus de discussions et de commentaires. Le réseau social donne l’exemple d’un ami qui pourrait publier un message pour demander conseil ou  faire une recommandation.

L’objectif sera donc sans doute de (re)humaniser le réseau social, souvent accusé de donner la priorité aux messages publicitaires et de relayer de fausses informations. Ainsi  le responsable des fils d’actualité, John Hegeman affirme que «  l’interaction entre les personnes est plus importante que la consommation passive de contenus (….) Facebook a été bâti pour rapprocher les gens. Cette mise à jour doit aider à améliorer cela.» poursuit-il.

De son côté Mark Zuckerberg réitère cette volonté, dans un message public, de miser sur la qualité des interactions «Bien sûr, je m’attends à ce que le temps passé sur Facebook baisse. Mais ce temps sera mieux employé» car selon le fondateur du réseau social «trop souvent, regarder une vidéo, lire une actualité ou voir une mise à jour d’une page reste une expérience passive».

Est-ce réellement dans une quête d’améliorer la qualité du contenu, que ce changement a été décidé ? Ce revirement de situation semble correspondre à une baisse de 43 % du temps passé par les utilisateurs sur Facebook en 2017, par rapport à l’année qui l’a précédée. En effet, en 2017 la moyenne du temps passé sur réseau social était  de 18 heures et 24 minutes en moyenne, en 173 sessions de 6 minutes et 23 secondes, contre 32 heures et 43 minutes en 311 sessions de 6 minutes et 18 secondes, en 2016.

Discuter et faire durer les moments de partage, plutôt que de consulter seulement du contenu sur le fil d’actualité, ramènera-t-il les utilisateurs à revenir plus souvent vers le réseau social ? Le bilan pour l’année 2018 montrera quel objectif visait réellement ce changement de stratégie.

Verrons-nous une amélioration de la qualité des interactions avec les proches et les amis ? Certains diront d’avance que cela n’arrivera pas, le virtuel contribuant à la formation de relations peu engageantes car non basées sur l’être ensemble, et au renforcement de la distance entre ceux qui sont connectés et ceux qui ne le sont pas. Le mieux ne serait-il pas de se rencontrer autour d’un bon café ?

Par

Publié le 13/01/2018 à 15:00

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin