Olivier Pradet : les entreprises françaises sont intéressées par la Tunisie

entreprises

Intervenant dans le cadre d’un séminaire intitulé « Colloque numérique : internet des objets  et SMARTGRID », Olivier Pradet, directeur de  Business France à Tunis, a affirmé que les entreprises françaises son intéressées par le site Tunisie.

Quand les entreprises françaises ciblent la Tunisie

« Quand on va en France, on se rend compte que la Tunisie suscite l’intérêt des entreprises françaises. Nous avons d’ailleurs plusieurs projets concrets en Tunisie », lance-t-il, à l’ouverture du séminaire tenu hier, 6 décembre, à l’Université Libre de Tunis (ULT).

Il poursuit : « Parfois, l’actualité renvoie une image pas forcément conforme à la réalité locale et quand on est conseiller commercial et qu’on travaille à Business France, l’une des difficultés est de lutter contre les clichés ».
En ce qui concerne les objets connectés, le directeur a considéré qu’ils  vont envahir tous les domaines et le quotidien de tout le monde. « Je pense qu’un jour quand on coupera le cordon ombilical on va le remplacer par une connexion à un téléphone intelligent », ironise-t-il.  En effet, l’internet des objets est une tendance qui se développe sur le marché international, affirme-t-il.

Le nombre des objets connectés va augmenter dans le futur dans tous les domaines, renchérit-il : «  Par exemple en France nous avons des problèmes avec un certain nombre de jouets connectés », a-t-il précisé. En 2025, le chiffre d’affaires qui sera généré par l’internet des objets va doubler. Dans la même logique, il a indiqué que le PIB d’un certain nombre de pays va augmenter grâce à l’internet des objets.

Notons que l’événement a connu et pour la première fois la présence de deux principaux acteurs mondiaux des réseaux IoT bas-débit : LoRa ALLIANCE et SIGFOX. Les deux entreprises sont venues pour prospecter le marché tunisien.

Nous y reviendrons

Par

Publié le 07/12/2017 à 10:19

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin