Le marché subsaharien ne représente que 2,2% des exportations tunisiennes

marché_subsaharien_exportations_tunisiennes_l_economiste_maghrebin.jpeg

Les relations commerciales tuniso-africaines démontrent une balance excédentaire largement au profit de la Tunisie, à tendance haussière depuis une vingtaine d’années, soit +447.2 millions de dinars en 2016 contre +17.1 millions de dinars en 1999, avec une croissance annuelle moyenne (2012-2016) des exportations aux prix courants de 1.2 %, selon les derniers chiffres publiés par le CEPEX.

Compte tenu de l’opportunité très intéressante que constitue le marché subsaharien, le gouvernement Tunisien persévère dans sa politique d’augmentation et de diversification des exportations. Sachant que le marché subsaharien ne représente que 2, 2 % des exportations tunisiennes par rapport à 73.7% pour le marché de l’Union européenne.

Ainsi, plus de 80 % des importations des pays subsahariens proviennent de pays en dehors du continent africain, en l’occurrence de la Chine, les Etats-Unis, l’Inde, l’Allemagne, la France et de la Belgique. La Tunisie est classée au 62ème rang dans le listing des fournisseurs, avec une tendance générale à la hausse.

Par répartition sectorielle, les produits exportés par la Tunisie vers l’Afrique subsaharienne concernent principalement le secteur agroalimentaire, qui se taille la part du lion avec 26,9% des exportations entre 2014-2016, et les industries mécaniques et électriques avec 19%.

La même source a démontré que l’appareil exportateur tunisien compte au total 6079 exportateurs au terme de l’année 2016, dont 686 actifs sur le marché de l’Afrique subsaharienne. Néanmoins, les exportations sont fortement concentrées sur un nombre réduit d’entreprises de grande taille.

D’ailleurs, les 50 principaux exportateurs s’arrogent 72.1% de la totalité des exportations de biens de la Tunisie vers l’Afrique subsaharienne.

Pour le TOP 10 des entreprises championnes à l’export, les marchés subsahariens sont d’une importance primordiale. 44 % de la totalité de leurs produits ont été exportés sur ces marchés toutes destinations confondues en 2016, par rapport à 28.4 % sur l’Union européenne, 9.2 % sur l’Union du Maghreb arabe.

Par

Publié le 06/12/2017 à 17:02

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin