S. Feriani: «Il est primordial de stimuler l’investissement et l’encadrement des PME»

Feriani Régions

«Le budget du ministère de l’Industrie et des PME, approuvé récemment par l’ARP, s’élève à 209, 289 millions de dinars, contre 169, 245 millions de dinars au titre de l’année 2017, soit une augmentation de 23,7%», a déclaré, ce matin, le ministre Slim Feriani sur les ondes radiophoniques.

Au volet des PME, M. Feriani a indiqué qu’au cours des trois prochaines années, 400 millions de dinars seront alloués au soutien et à la restructuration des PME.

D’ailleurs,  les priorités de son département  se focalisent sur l’encouragement de l’investissement, l’exportation, l’emploi et le développement, et ce, par le renforcement et la promotion de la compétitivité des entreprises et par la promotion de l’innovation et le développement technologique. «Il est primordial de stimuler l’investissement et l’encadrement des PME», estime-t-il.

Vers le développement du secteur industriel

Au volet de l’industrie, le ministre a mis l’accent sur la nécessité d’établir des mécanismes d’appui et des programmes de soutien pour restructurer le secteur de l’industrie traditionnelle et la promotion de la polarisation des industries modernes, telles que les industries mécaniques, les composants d’avion et les industries électriques.

A cet égard, il a affirmé que le ministère a programmé la création de 69 zones industrielles entre 2016 et 2020, couvrant une superficie  totale de 2.500 hectares. Le coût global de ces zones représente 50 % de ce qui a été accompli pendant plus de 40 ans. Sachant que 196 zones industrielles d’une superficie de 5000 hectares ont été créées entre 1973 et 2015.

Egalement, 34 sociétés, opérant dans le domaine électronique, envisagent la création de 10 mille postes d’emploi supplémentaires durant les 3 à 5 années prochaines.

Par

Publié le 04/12/2017 à 14:54

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin