Radhouane Ayara : des mesures fermes pour faire face au vol de bagages dans les aéroports

transport aéroports

Malgré le renforcement de l’arsenal répressif et l’installation de nouvelles caméras de surveillance et la campagne de contrôle, le vol de bagages dans les aéroports constitue encore un grand souci pour les passagers et les autorités. 

« On va prendre des mesures fermes quant au vol de bagages dans les aéroports« , c’est ce qu’a déclaré aujourd’hui à l’ARP le ministre du Transport, Radhouane Ayara.

Après la clôture du débat général, le budget du ministère du Transport pour 2018 a été voté ce matin avec 103 pour et 1 abstention. Le budget 2018 prévoit un montant de 640 millions de dinars au titre du budget du Transport pour l’année 2018 contre un budget de 987 millions de dinars en 2017.

Le ministre a affirmé que le budget alloué au ministère du Transport ne répond pas aux objectifs escomptés. « On a estimé un budget de 987 millions de dinars alors que le ministère des Finances nous a attribué une somme de 640 millions de dinars », a-t-il précisé.

En réponse aux questions des députés, le ministre a souligné que le transport terrestre, maritime et aérien rencontrent plusieurs difficultés, ce qui nécessite plusieurs réformes notamment en termes de renforcement du transport en commun et l’insertion des TIC dans le domaine du transport. « Le taux de couverture routière est inférieur à 70% », a dévoilé le ministre.

M. Ayara a annoncé que le ministère va mettre en place 40 lignes maritimes dans les ports de Radès, La Goulette, Bizerte et Gabès.

S’agissant du transport terrestre, le ministère a fait l’acquisition de 60 bus pour la TransTu et 265 bus au profit des sociétés de transport régional.

Sur un autre plan, le ministre a fait savoir que le Réseau Ferroviaire Rapide (RFR) s’étalera sur 86 km reliant les différentes régions du Grand Tunis.

Par

Publié le 04/12/2017 à 11:52

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin