Une nouvelle réglementation pour les villages de l’artisanat

villages de l’artisanat

Une nouvelle loi régissant les villages de l’artisanat est actuellement en cours d’élaboration au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, a annoncé la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Selma Elloumi-Rekik, lors de la séance d’audition parlementaire réservée à l’examen du budget du ministère pour l’exercice 2018.

L’esquisse et la vision de cette nouvelle réglementation seront soumises à l’examen d’un Conseil ministériel avant la fin de l’année.

Elle viendra combler un vide juridique face au foisonnement de ces villages et surtout face à une multitude d’intervenants dans ce secteur dont, notamment, l’Office national de l’artisanat, le Commissariat général au développement régional, l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine et d’autre conseils régionaux et municipaux.

Cette nouvelle réglementation arrive à point nommé dans la mesure où elle aura à conférer davantage d’efficacité à la gestion et au fonctionnement des ces villages.

L’Office national de l’artisanat, principal intervenant, compte neuf villages en exploitation ayant nécessité un investissement de 4,7 millions de dinars. Dix-huit autres sont en cours de réalisation avec en plus  l’objectif d’atteindre quarante villages à l’horizon 2020.

Différentes clauses sont proposées dont notamment celles d’élaborer un cahier des charges et de mettre l’ensemble du secteur sous la tutelle du ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Par

Publié le 23/11/2017 à 11:22

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin