Zied Lakhdhar: Blackwater, mythe ou réalité en Tunisie?

Lakhdhar Zied L'Economiste Maghrébin

 “Blackwater” opère-t-elle en Tunisie ? Telle est la question qu’ a posée Zied Lakhdhar,  secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié et député du Front Populaire au sein de l’ARP sur les ondes radiophoniques, en ce vendredi 17 novembre.  Rappelons qu’à la veille  Zied Lakhdhar a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, à propos de Blackwater et la probabilité de son existence en Tunisie.

 “Un rapport  nous est parvenu  nous informant du recrutement d’agents de sécurité tunisiens par l’entreprise. Si elle opère en Tunisie, elle est d’autant plus  dangereuse.  La société Blackwater a par le passé été accusée de crimes commis en Irak et ailleurs », précise-t-il.

Que sait-on de Blackwater?

Plus connu sous le nom d’Academi (ex-Blackwater) est la plus puissante armée privée du monde. Elle a été créée en 1997 par Erik Prince ( un ancien membre des SEAL, les forces spéciales de l’US Navy,) sous le nom Blackwater Worldwide.  Son activité déclarée est le recrutement de body-guards  à l’échelle mondiale. Cependant, certains médias étrangers affirment que la société  a joué un rôle  en Afghanistan et en Irak durant la période des  guerres. De ce fait,  Academi travaille principalement pour le gouvernement US et a participé à plusieurs batailles. 

Ce que l’on sait aussi est la  société Blackwater  a propséré dansla foulée du projet de privatisation des armées US, défendu par l’ex-secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld. Il est à noter que sa réputation  comprend l’obtention de contrats de mercenariat auprès de petits États, notamment dans le Golfe persique.

Par

Publié le 17/11/2017 à 15:01

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin