L’IACE prévoit une croissance de 1,86% en 2018

IACE Croissance

Dans sa deuxième édition du Rapport sur la Compétitivité de la Tunisie 2017,  publié récemment, l’Institut arabe des chefs d’entreprise ( IACE ) prévoit une croissance de 1,86% en 2018, un taux inférieur à celui prévu par le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM).

Ainsi, ce rapport a dévoilé que l’examen de l’évolution de la croissance économique post-révolutionnaire fait ressortir qu’après la crise qu’a connue la Tunisie en 2011 et qui s’est traduite par un taux négatif à -1,91%, un rétablissement a caractérisé l’année 2012 avec un taux de croissance de 4%.

Toutefois, un ralentissement de la croissance a marqué les années qui suivent. Les tensions sociales et le terrorisme, qui a frappé la Tunisie à trois occasions en 2015, étaient à l’origine d’une récession économique qui s’est traduite par un fléchissement du taux de croissance.

croissance

Sous l’effet de la stabilisation de la situation sécuritaire du pays et de l’apaisement des tensions sociales, le début de l’année 2016 a été marqué par un léger redressement des chiffres. Le taux de croissance du PIB observé était de 1,2%.

Par ailleurs, cette légère augmentation continue au niveau des deux trimestres de 2017. En effet, selon les statistiques de l’INS, le taux de croissance est passé de 2% au premier trimestre à 1,8% au deuxième trimestre de 2017.

Rappelons que les rapports de prévisions de croissance, publiés en octobre 2017 par le FMI et la BM, ont fait ressortir que la croissance économique en Tunisie devrait remonter progressivement, passant de 2,3% en 2017  à 3% en 2018 et à 3,5% en 2019.

A noter que la deuxième édition du rapport de l’IACE s’attarde sur la compétitivité de l’Etat et celle des entreprises, et ce, à travers un classement de la Tunisie issu de 19 rapports produits par des institutions internationales. La méthode de mesure est basée sur des indicateurs à caractère général, des indicateurs de marchés, des indicateurs de compétitivité technologique et des indicateurs de cadre de vie ainsi que sur une analyse des indices de confiance sectoriels axés sur la perception de 300 chefs d’entreprise sur la situation économique de la Tunisie.

Par

Publié le 14/11/2017 à 12:18

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin