Plus de 100 militaires sont sur le pied de guerre pour porter secours

gabes

Le sud de la Tunisie a été victime de violentes intempéries. Plus de 100 militaires, 7 camions, trois hélicoptères et un avion de surveillance ont été déployés à la rescousse des habitants d’El Afam Bani Zliten à Matmata (gouvernorat de Gabès) et à la cité Sfaxi, à Djerba Midoun (gouvernorat de Medenine). 

Les unités de la protection civile ont ainsi procédé à 63 opérations de pompage, durant lesquelles elles ont évacué 90 élèves de l’école primaire El Afam Bani Zlitan à Matmata, ainsi que 17 citoyens à la cité Sfaxi à Midoun. De son côté, le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué que « les interventions de la protection civile se sont poursuivies jusqu’à tard dans la soirée ».

Les militaires, les unités d’intervention régionales de Matmata, Houmet Souk Djerba, Gabès, Sidi Bouzid, Kasserine et Gafsa sont sur le pied de guerre pour porter secours à tous ceux qui étaient en danger par la montée des eaux. Rappelons qu’à Gabès, le niveau du cours d’eau local est monté de 200 millimètres en quelques heures.

Des mesures nécessaires ont été prises suite aux violentes intempéries qui ont affecté le gouvernorat de Gabès, c’est ce qu’a déclaré le chef du gouvernement Youssef Chahed lors de sa visite hier à Gabès.Houmet-souk-Jerba-l-economiste-maghrebin.jpeg

Des maisons inondées par la montée des eaux, visiblement incapables de résister aux averses. Une situation chaotique qui met en relief les retards des mesures qui devraient être prises depuis des années, mais aussi une situation qui est due aux cumuls des mauvaises infrastructures que connaissent ces régions. Pourtant, comme chaque année, le ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire annonce plusieurs projets pour faire face aux inondations, alors qu’en est-il aujourd’hui? Il est clair qu’aucun des projets n’a été encore mis en oeuvre, en dépit d’une population en détresse.

Les prévisions météorologiques des prochains jours prévoient encore des précipitations isolées…

Jerba-houmet-souk-stade-l-economiste-maghrebin

Par

Publié le 13/11/2017 à 10:13

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin