Industrie du plastique : la Conect veut sauver les entreprises de la faillite

plastique Conect

Le Groupement professionnel du plastique relevant de la Conect a organisé aujourd’hui à Tunis une conférence de presse pour exprimer sa position quant à l’interdiction des sacs en plastique. La conférence s’est tenue avec la présence de Tarek Chérif, le président de la Conect, Oussama Massoudi, le président du Groupement professionnel du plastique, des professionnels et industriels.

A l’ouverture de la conférence, Tarek Chérif a exprimé sa profonde préoccupation face à la situation de l’industrie, notamment l’industrie de la plasturgie surtout que la nouvelle loi a prouvé son impact négatif sur cette activité et a causé l’arrêt de la production dans 15 entreprises et l’augmentation du taux de chômage dans ce secteur.

Le président de la Conect a, par la même occasion, appelé à restructurer ce secteur et à améliorer davantage ses aspects techniques et financiers, notamment en ce qui concerne le volet environnemental.

M. Chérif a aussi appelé à mettre en place un mécanisme de financement participatif ainsi que des incitations bancaires pour permettre aux industriels de monter des projets conformes aux spécificités du secteur.

Oussama Massoudi a, pour sa part, souligné l’importance de faire participer toutes les parties prenantes dans la prise de ce genre de décisions. Il a, en outre, affirmé la nécessité de prendre en considération l’intérêt général sans l’exclusion d’une partie au détriment d’une autre.

M. Massoudi n’a pas manqué de rappeler la position du Groupement professionnel du plastique quant à cette décision tout en précisant son impact positif sur l’environnement. Toutefois, le Groupement appelle à trouver des solutions et une stratégie pour sauver le secteur à travers l’adoption d’une démarche progressive dans l’interdiction des sacs en plastique.

Pour mieux préserver l’environnement, M. Massoudi a proposé la valorisation du plastique à travers le recyclage, la création des centres de collecte et la sensibilisation.

A la clôture de la conférence, le Groupement professionnel du plastique a appelé à lancer un dialogue avec le gouvernement pour articuler protection de l’environnement et spécificités du secteur.

Par

Publié le 17/10/2017 à 16:09

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin