Anouar Maârouf : vers la création de 3000 emplois dans le secteur des TIC

Anouar Maarouf

Un accord sera signé aujourd’hui 16 octobre, entre Smart Tunisia  et plusieurs composantes du paysage entrepreneurial tunisien, annonce le ministre des Technologies de l’Information et de l’Économie numérique, Anouar Maârouf, lors de son passage sur les ondes radiophoniques d’Express fm.

Le ministre a précisé que cet accord contribuera à la création de 3000 emplois dans le domaine des TIC prochainement et 10 mille emplois fin 2017. L’accord en question sera signé avec IOT Tunisia,  Startup Tunisia,  Bizerte Smart City 2050, Get’IT, ACEPT, PCS et Cluster Mechatronic.

A une question qui porte sur le projet de loi de finances 2018, le ministre s’est voulu optimiste quant au contenu dudit projet de loi. Pour lui, il s’agit d’un projet de loi qui encourage à la fois l’exportation et l’investissement.

D’après le ministre, la Présidence du gouvernement ambitionne de ramener le déficit budgétaire en 2020 à 3% et la masse salariale à 12,5%  du budget de l’Etat. Dans ce contexte, le ministre a souligné que le déséquilibre existant dans le budget de l’Etat est dû au fait qu’il a augmenté 7 fois depuis 2011. C’est pourquoi le PLF pour 2018 se propose de le ramener à des taux plus modérés.

La justice sociale est aussi l’un des objectifs du projet de loi de finances 2018. Dans ce sens, il a dévoilé qu’une taxe de 5% sur les banques sera instituée en vue de pouvoir augmenter le nombre des contrats de la dignité.

Le ministre a indiqué dans le même contexte que le coût des investissement publics en 2017 a atteint 5,7 milliards de dinars et qu’il existe 19 projets dans le cadre du PPP.

Par

Publié le 16/10/2017 à 09:30

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin