Le déficit commercial se creuse de 2153,4 MDT en 2017

commerce extérieur

Au terme des neuf mois de l’année 2017, le solde de la balance commerciale a atteint un déficit de 11480.1 MDT contre 9326.7 MDT durant la même période de 2016, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut national de la statistique (INS). Ainsi, le déficit de la balance commerciale s’est creusé de 2153,4 MDT en 2017 par rapport à 2016. 

Ainsi, les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants ont fait ressortir une hausse des exportations de 17.4% contre 3,1% durant la même période de l’année dernière et 18.1% au cours des huit premiers mois, pour atteindre 24608.8 MDT contre 20957 MDT.

Pour les importations, elles ont accru de 19.2% contre 2.4% durant la même période de l’année 2016 et 19.3% durant les huit premiers mois de l’année 2017. En valeur, elles ont enregistré 36088.9 MDT contre 30283.7 MDT.

De ce fait, le taux de couverture a enregistré une légère baisse pour atteindre 68.2% contre 69.2% une année auparavant.

Par répartition sectorielle, la même source a dévoilé que les exportations du secteur de l’énergie ont observé une progression notable par rapport à la même période de 2016, et ce, suite à l’augmentation des ventes du pétrole brut (909.8 MDT contre 445.0 MDT) et les produits raffinés (672.8 MDT contre 337.2 MDT).

Pour les exportations du secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires, elles ont enregistré un accroissement de 13.1%, en raison de l’augmentation des ventes des dattes (392.5 MDT contre 347.7 MDT).

Des hausses ont été également enregistrées au niveau des exportations des secteurs des industries mécaniques et électriques de 17.9%, textile et habillement et cuir de 14.4% et des industries manufacturières de 11.8%.

Par contre, les exportations du secteur mines, phosphates et dérivés ont plié de  11.2%, et ce, à cause de la baisse des exportations en acide phosphorique (318.8MDT contre 440.8 MDT).

Volet importations, l’INS a démontré que le secteur de l’énergie a affiché une hausse des importations de 32.4%, sous l’effet de l’augmentation des  achats en pétrole brut (658.7 MDT contre 481.8MDT) et des produits raffinés (2669.1 MDT contre 1621.6MDT).

Idem pour les importations du secteur des produits agricoles et alimentaires qui ont gagné 21.9%, du fait de la hausse des achats en blé tendre (424.0 MDT contre 358.2 MDT), des matières premières et demi-produits de 22.1%, des biens d’équipement de 11.7% et les mines, phosphates et dérivés de 15.3%.

De même, les importations des biens de consommation autres qu’alimentaires demeurent en hausse de 20.8%, suite à l’augmentation des achats des voitures de tourisme de 5.7%, des huiles essentielles et parfumerie de 21% et des ouvrages en plastique de 17.2%. Les importations hors énergie ont, quant à elles, augmenté de 17.6%.

Par

Publié le 12/10/2017 à 10:13

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin