« Avec le Brexit, la Tunisie a tout intérêt à se positionner sur le segment des retraités »

Mehdi Ben Abdallah fini

Mehdi Ben Abdallah, président de la Tunisian British Chamber of Commerce (TBCC), a été le modérateur du 1er panel d’un séminaire organisé aujourd’hui par l’Observatoire du Tourisme sur le thème du « Marché britannique: quelle stratégie pour la reprise? « .  Ce séminaire vient en préparation de la participation tunisienne au salon WTM Londres (6- 8 novembre 2017) 

Mehdi Ben Abdallah a insisté sur l’importance d’être plus stratégique dans l’approche du marché britannique en diversifiant l’offre et en analysant plus en profondeur le comportement nouveau du touriste britannique.

Mehdi Ben Abdallah a fait référence au rapport sur les voyages et le tourisme du WEF qui, tout en classant la Tunisie dans une bonne place concernant les prix et l’infrastructure hôtelière, regrette cependant la faiblesse de l’offre tunisienne dans la promotion et la valorisation de la culture tunisienne, les sites historiques et le potentiel de la Tunisie dans le tourisme écologique. Le même rapport met aussi en avant l’importance d’améliorer et d’ouvrir le transport aérien.

En ce qui concerne le comportement du touriste britannique, Mehdi Ben Abdallah a rappelé que le nouveau touriste britannique cherche à vivre une expérience. Une enquête britannique montre d’ailleurs que 56% des touristes britanniques veulent vivre une expérience nouvelle. 67% d’entre eux voient l’art et la culture comme un élément important de leurs voyages, en plus du côté écologique qui prend aussi de l’ampleur.

Mehdi Ben Abdallah a souligné l’importance de focaliser sur les retraités qui sont de plus en plus jeunes et dynamiques, à la recherche d’activité diversifiées, motivantes et variées. Il a aussi rappelé qu’un bon nombre de Britanniques  voyagent  pour rendre visite à leurs familles ou des amis. Il s’agit souvent de retraités installés en Europe et avec le Brexit, la Tunisie a tout intérêt à se positionner sur ce segment sans parler de la migration des retraités qui pourraient s’installer pour longtemps en Tunisie.

tourismeLors d’un panel sur le thème : « Quel produit pour le marché britannique ?», le président de TBCC a aussi rappelé le regain d’intérêt des Britannique vis-à-vis de la Tunisie, regain qui a été confirmé par les nombreuses visites officielles de ces derniers mois, par la levée de la restriction de voyage, par le succès de la mission à Londres de la TBCC, et enfin par la reprise des activités des tour-opérateurs britanniques tels que Thomas Cook et la croissance du nombre de visiteurs britanniques.

Il a enfin conclu en rappelant que le tourisme n’est pas seulement l’affaire du ministère du Tourisme ou des opérateurs dans le tourisme, mais que celui-ci dépend également de la coordination entre tous les secteurs, aussi bien public que privé, tels que la sécurité, l’environnement de l’investissement, le commerce, le secteur financier et bancaire, l’environnement social …

Par

Publié le 10/10/2017 à 16:06

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin