Arabie Saoudite : enfin, des femmes au volant

saoudiennes

Pour la première fois, les Saoudiennes sont autorisées à prendre le volant. Telle est l’annonce faite par l’Agence de presse saoudienne SPA, dans la soirée de mardi 26 septembre.

Le roi Salman d’Arabie Saoudite vient de signer un décret-loi permettant de délivrer des permis de conduire aux femmes. Cette mesure entrera en vigueur en juin 2018. 

Cependant, cette autorisation est soumise à plusieurs conditions. Pour avoir son permis de conduire, une Saoudienne ne doit pas avoir moins de 30 ans. Elle doit conduire accompagnée d’un mohram (père, frère ou mari). Tout comme il est indiqué que les Saoudiennes sont autorisées à conduire à des horaires bien précis : du samedi au mercredi à partir du 7h jusqu’à 20h et du jeudi au vendredi à de 12h jusqu’à 20h.

Rappelons que de tous les pays du monde, l’Arabie Saoudite est le seul pays qui interdise à ses ressortissantes de conduire. Cependant, même si les Saoudiennes obtiennent enfin la possibilité de conduire, il est clair que la liste des prohibitions à leur encontre est encore longue:

  • Les femmes ne sont pas autorisées à voyager sans l’autorisation d’un tuteur masculin, soit le père ou le mari. 
  • Elles ne sont pas non plus autorisées à s’habiller comme elles veulent et doivent couvrir leurs cheveux et leurs corps en public en vertu de la loi.
  • Une saoudienne ne peut ouvrir un compte bancaire sans l’autorisation de son mari.
  • Les Saoudiennes ne peuvent pas manger librement en public. Elles doivent manger sous leur voile.
  • Les Saoudiennes sont séparées du sexe opposé dans la plupart des bureaux, des banques et des universités.

Par

Publié le 27/09/2017 à 11:02

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin