L’énergie éolienne, source d’énergie à potentiel d’avenir

énergie éolienne

Afin de soutenir les relations économiques tuniso-allemandes à travers un programme de promotion de l’énergie renouvelable, la Chambre tuniso-allemande de l’industrie et du commerce (AHK Tunisie) a organisé, aujourd’hui, un séminaire sur le thème: «L’énergie éolienne en Tunisie».

Y ont prit part Khaled Kaddour, ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, Andreas Reinicke, Ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, Martin Henkelmann, Directeur général de l’AHK Tunisie, Céline Kittel, Directrice régionale MENA et Asie centrale pour le programme de promotion de l’énergie RENAC, Katherina Grashof, représentante de l’Institut allemand de l’énergie du futur et systèmes de flux de matière, ainsi que des hommes d’affaires allemands opérant dans le secteur de l’énergie éolienne et des experts du domaine.

Dans ce cadre, plusieurs  thématiques ont été débattues, à savoir : «Développement et cadre légal des projets éoliens en Allemagne», «Stratégie de développement des énergies renouvelables en Tunisie à l’horizon 2030», «Etat des lieux et perspectives du développement de l’éolien en Tunisie», «Développement technologique des éoliennes», «Programme d’investissement de la STEG dans l’énergie éolienne», «Financement et incitations à l’investissement», «Loi sur l’investissement et Fonds de transition énergétique»…

A cette occasion, Khaled Kaddour a souligné les bonnes relations entre la Tunisie et l’Allemagne depuis des années. Il a précisé que l’objectif sera de créer un climat des affaires attractif afin d’attirer des investisseurs étrangers.

Pour sa part, Andreas Reinicke a précisé que l’Allemagne souhaite contribuer à soutenir la transition énergétique en Tunisie.

Martin Henkelmann a, ainsi, estimé que la présence en Tunisie de la délégation d’hommes d’affaires allemands reflète le grand intérêt que portent les entreprises allemandes au marché de l’énergie éolienne et àl’existence d’un grand potentiel de coopération entre les sociétés allemandes et tunisiennes dans ce domaine.

Il a réitéré qu’il est maintenant primordial d’utiliser le potentiel des énergies renouvelables en Tunisie et que chaque acteur, de l’administration au secteur privé, doit assumer sa propre responsabilité.

A noter que l’AHK Tunisie organise entre les 18 et 22 septembre courant la visite de cette délégation. Les rencontres B2B avec des sociétés tunisiennes, durant cette visite permettront aux entreprises participantes de prospecter de nouvelles coopérations, de transférer leur savoir-faire et de renforcer les contacts.

Par

Publié le 19/09/2017 à 14:55

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin