L’UGTT est contre l’augmentation des cotisations sociales

UGTT gouvernement L'Economiste Maghrébin

Le Comité administratif national de l’UGTT a refusé catégoriquement toute augmentation des cotisations sociales, lors de sa réunion, hier, 12 septembre, à Tunis.

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a annoncé le refus catégorique de la centrale syndicale quant à une éventuelle augmentation des cotisations sociales. Il est hors de question que les travailleurs subissent plus d’impôts, s’insurge-t-il. Le secrétaire général de l’UGTT déclare à ce propos que la vision de la centrale syndicale est différente de celle du gouvernement en ce qui concerne les réformes.

Sur un autre volet, il a annoncé que le comité sur la réforme des caisses sociales au sein de l’UGTT se réunira pour évoquer les solutions possibles, tout en veillant à ne pas altérer la situation des travailleurs. Notons que le comité administratif national de l’UGTT a refusé récemment un certain nombre de mesures prévues dans le projet de loi de finances 2018, à l’instar du gel des recrutements au sein de la fonction publique (secteur santé et enseignement), ainsi que la rationalisation des incitations et des promotions des agents publics. L’UGTT interpelle le gouvernement pour revoir sa stratégie.

Le dernier communiqué de l’UGTT rappelle que la commission de la réforme de la sécurité sociale (qui émane du Pacte social) n’a pas encore terminé ses travaux. «Inutile de perturber son travail par des déclarations aléatoires», lit-on dans le communiqué.

Pour rappel, lors de son audition devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le Chef du gouvernement Youssef Chahed a proposé trois solutions pour une sortie de crise des caisses sociales, à savoir l ’augmentation de l’âge de départ à la retraite, la révision du salaire de base, de la rentabilité des années de travail, ainsi que la révision à la hausse des contributions sociales.

Par

Publié le 13/09/2017 à 11:26

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin