Crise des caisses sociales : les grandes lignes de la réforme

chahed caisses sociales

Les caisses sociales ne sont plus à même d’assurer leurs services aux retraités et aux personnes malades, déclare  le Chef du gouvernement Youssef Chahed, lors de son discours pour le vote de confiance à son gouvernement bis.

Le Chef du gouvernement a rappelé que l’Etat s’est trouvé dans l’obligation d’injecter 500 millions de dinars au profit des caisses sociales en 2017 pour éviter le pire. C’est pourquoi, il a souligné l’importance d’accélérer les réformes pour leur sauvetage. Pour lui, les réformes consistent en l’augmentation de l’âge du départ à la retraite, la révision du salaire de base et  la révision de la rentabilité des années de travail ainsi que la révision à la hausse des contributions sociales.

Youssef Chahed a appelé tous les intervenants à supporter la révision à la hausse des contribution sociales. De même il a estimé qu’il faut chercher de nouvelles sources comme une contribution sociale solidaire qui sera  dédiée au financement des caisses sociales, a-t-il proposé.

Toutes ces mesures serviront à sauvegarder le système de retraite choisi par la Tunisie, à savoir la solidarité entre les générations, les personnes qui travaillent et les retraités.

Par

Publié le 11/09/2017 à 15:32

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin