La Tunisienne Sarah Magida Toumi, membre du Conseil présidentiel français pour l’Afrique

Sarah Magida Toumi

En marge de la conférence des ambassadeurs, tenue à l’Elysée (Paris), Emmanuel Macron, Président de la République française, annoncera, aujourd’hui, la création d’un Conseil présidentiel français pour l’Afrique, composé d’une pléiade de personnalités de la société civile dont la Tunisienne Sarah Magida Toumi.

Cette nouvelle structure aura pour mission de renouveler et promouvoir les relations entre la France et les pays du continent africain, en comptant sur le dynamisme des compétences ayant l’expérience du terrain.

A noter que la conférence des ambassadeurs, qui dure une semaine à la fin du mois d’août de chaque année, permet de mettre en cohérence tous les volets de l’action extérieure de la France que les ambassadeurs sont chargés de coordonner et d’animer.

Sarah Magida Toumi, entrepreneure sociale

L’année dernière, Sarah Magida Toumi a figuré dans le classement Forbes des meilleurs entrepreneurs de moins de 30 ans pour son champ d’action : l’environnement.

Fondatrice, en 2008, de Dream, un réseau d’échange et d’action pour le développement destiné aux jeunes, Sarah Magida Toumi a quitté Paris en 2012 pour créer sa propre entreprise à vocation sociale «Acacias for All» à Bir Salah, dans la région de Sfax.

L’objectif était de réduire le déficit hydrique de cette localité affectée par les changements climatiques. Ce projet s’est accompagné d’actions solidaires, comme la création d’un club pour femmes ou d’un incubateur pour jeunes entrepreneurs, financés notamment par 45 000 euros de dons de la Fondation Roi-Baudouin et de la Fondation Orange, ainsi que par une campagne annuelle sur le web.

Autour de ce projet, elle a regroupé des agricultrices à Bir Salah et récemment à Zaghouane pour planter des Acacias et des Moringas, qui sont deux espèces d’arbres différentes parfaitement adaptées au climat de ces régions et aux zones semi-arides et arides; ce qui lui permet de réaliser sa mission qu’est la lutte contre la désertification. elle plante aussi des arbres fruitiers et forestiers et collabore avec d’autres agriculteurs dans d’autres régions de la Tunisie, afin de les aider à restaurer leurs terres (Kebili, Menzel Habib, Sfax, …).

A propos du Moringa, elle transforme ses feuilles, riches en vitamines, minéraux et protéines, en compléments alimentaires et tisanes . 

Cette initiative a valu à Sarah Magida Toumi d’être la seule Arabe et Africaine à figurer dans le classement mondial 2016 établi par le magazine américain Forbes. Elle a remporté, également, les prix Ashoka Youth-Changemakers en 2008 et Women for Change en 2013.

Par

Publié le 29/08/2017 à 12:39

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin