Gafsa : un centre d’écoute pour les femmes agressées

violence4

Plus de 70 % des femmes sont victimes de violences et d’agressions. Un fléau qui s’est malheureusement répandu durant les dernières années, plus de six ans après  la révolution.

Dans une déclaration aux médias,  Ahlem Amri,  conseillère à la Direction générale de la femme et de la famille, a souligné que le premier centre d’accueil des femmes victimes de violences vient d’être  ouvert à Gafsa.

Elle précise qu’il s’agit d’ un centre d’écoute des victimes. Elle ajoute: “ C’est le fruit des concertations entre le ministère de la Femme et de plusieurs organismes et associations”.

Rappelons qu’après l’adoption de la loi relative à la lutte contre les violences faites aux femmes et pour faire face à  une menace immédiate d’acte de violence, une application vera le jour très  prochainement. Cette application mobile sera  destinée aux victimes et aux témoins d’actes de violence.

 Dalenda Larguèche, directrice générale du CREDIF, a souligné que le plus souvent quand on est  “ face au danger, le temps manque d’alerter en temps réel, mais grâce à  l’application qui sera mise en place, cela permettra la géolocalisation du téléphone. Notons que 75.4% des femmes ont subi une violence sexuelle dans  l’espace public, selon une étude du CREDIF. Tout comme une campagne de sensibilisation intitulée “ matosketech makech wahdek” “ne te tais pas, tu n’es pas seule”,  sera opérationnelle le mois de septembre.

Par

Publié le 12/08/2017 à 08:00

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin