Election des membres de l’instance d’accès à l’information, une pomme de discorde!

Accès à l'information L'Economiste Maghrébin

Même si la  loi  relative au droit de l’accès à l’information a été finalement  approuvée depuis quelques mois, le 29 mars, ses membres ne sont pas encore élus. En Totalité, ils sont neuf candidats en lice pour cette instance.

Il s’agit d’un exploit historique, c’est ce qu’a affirmé en grande partie  la société civile. Et pourtant, élire ses membres est loin d’être une tâche facile, souligne Lilia Younes Ksibi, députée du parti Afek Tounes à l’ARP.

Elle nous confie: “ Qui dit instance de l’accès à l’information, dit indépendance et neutralité de jugement et non le contraire. Or aujourd’hui, au niveau des instances, chacun essaie par tous les moyens de placer les personnes qui font allégeance à son parti. Trop de calculs partisans”.

Et d’ajouter: “ Même si je suis membre d’un parti, la compétence et l’indépendance doivent primer avant toute chose, mais apparemment ce n’est pas le cas”.

Au moment où nous rédigeons ces lignes,  nous apprenons que le Front populaire n’approuve pas la sélection des candidats proposés.

L’accès à l’information, est un sujet de première importance dans un processus de transition démocratique.

 

Par

Publié le 17/07/2017 à 13:54

Dans cet article

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin