14 juillet : Tunisiens et Français côte à côte dans la lutte contre le terrorisme

ambassade10

Le 14 juillet de chaque année est la fête nationale française qui célèbre la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. Comme chacun sait, elle reste encore aujourd’hui le symbole de la Révolution française qui a mis  fin à la monarchie absolue et qui a fait des émules dans le monde entier. Le rituel est égal à lui-même. 

En Tunisie, l’Ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor, a rendu hommage aux victimes de l’attentat de Nice le 14 juillet 2016. Il a déclaré, lors de son discours: « A l’occasion du feu d’artifice qui célébrait la fête nationale, un attentat a ôté la vie à 86 personnes dont une quinzaine d’enfants et d’adolescents et a blessé  gravement 458 autres… ». Il a rappelé aux côtés du secrétaire d’Etat français auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne et le Chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed,  les attaques terroristes qu’ont vécues les deux pays.

Il a déclaré: « Un terrorisme d’une violence inouïe qui, en France comme en Tunisie, a rappelé au monde combien nos deux pays si proches et si fraternels, si charnellement liés, partageaient de manière presque symétrique le même destin, à Charlie Hebdo, à l’hyper cacher, au musée du Bardo, à Sousse, à Saint Denis, à Ben Guerdane… Nous voulons aujourd’hui rendre hommage au travail des forces armées et de la sécurité, en Tunisie comme en France, pour mener le combat contre le terrorisme”. Puis une minute de silence a été observée en hommage aux victimes de l’attentat.

De son côté,  Youssef Chahed a prononcé un discours dans lequel il a réitéré l’amitié entre la Tunisie et la France. Il a rappelé qu’il y a un an de cela, le 14 juillet 2016, « la France entière était en deuil. Nous le fumes également à Tunis. Ce n’est pas de la simple compassion, mais ce fut un acte de solidarité spontané reflétant un désarroi et une peine incommensurables »,  a-t-il exprimé.

Et de poursuivre: « Le peuple tunisien, lui aussi cible, à maintes reprises, des obscurantistes, ne pouvait que se tenir auprès du peuple français ami dans cette épouvantable épreuve. Les innocentes victimes tombées alors n’étaient pas uniquement françaises puisqu’on y recense 19 nationalités, dont trois Tunisiens ».  Il ajoute: « Nous nous apprêtons, lors des prochains mois, à tenir notre première réunion du Haut conseil tuniso-français, en compagnie de mon collègue, le Premier ministre Edouard Philippe ».

Et de poursuivre : « La France étant  premier partenaire de la Tunisie, premier client, premier fournisseur, premier investisseur, premier pourvoyeur de fonds, la France a pris l’initiative d’engager  une 2ème conversion des dettes tunisiennes en projets de développement ». Par la même occasion, Youssef Chahed a souligné que « cette nouvelle enveloppe de 30 millions d’euros viendra s’ajouter aux 60 millions d’euros déjà alloués à la construction d’un hôpital polyvalent à Gafsa »

Le Chef du gouvernement a conclu : « Nous vivons dans un monde fortement globalisé, nous courons les mêmes risques  et nous faisons face aux mêmes menaces. Serrons-nous les coudes et nous vaincrons… ».

Que représente la fête nationale pour les Français en Tunisie?

tatiana5Tatiana Marchand Dellech, citoyenne française et Tunisienne de cœur , nous a confié qu’il  s’agit de la fête de tous car cette soif de liberté, d’égalité et de fraternité dépasse les frontières de la France et touche des millions d’hommes et de femmes. « Certains, renchérit-elle, n’ont pas la chance, l’opportunité de vivre dans un pays démocratique qui devrait permettre à chacun de se réaliser et de porter sa pierre à l’ édifice ».

Elle poursuit : « C’est le combat d’hommes et de femmes avec des idéaux forts, épris de liberté. Des révolutionnaires qui nous ont permis de pouvoir citer et vivre la triade des mots que j’aime tant liberté, égalité, fraternité et que je souhaite défendre chaque jour que Dieu fait. Cette liberté est primordiale tant sur le plan personnel que professionnel. Le mot égalité faisant de chacun nous des enfants de la République et permettant de nous construire indépendamment de notre culture et de notre milieu social et enfin la fraternité entre chacun de nous quelles que soient nos origines.

« J’ai aussi la chance au quotidien de travailler dans une entreprise avec des valeurs très fortes qui sont dans la continuité de mon propos et qui nous permettent de nous épanouir dans un environnement socialement responsable », conclut-elle. fete10

amelcherifRappelons également que le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne , a choisi la Tunisie pour son premier déplacement dans le monde arabe pour souligner l’importance de la relation bilatérale des deux pays.

Il s’agit d’un  message fort de soutien à la démocratie tunisienne et en particulier à sa jeunesse.

Notons que la Tunisie  abritera les Rencontres Africa, un événement économique dont une étape importante se tiendra à Tunis les 5 et 6 octobre prochain.

Le Président français, Emmanuel Macron, effectuera une visite officielle en Tunisie avant la fin de l’année en cours.

 

Par

Publié le 15/07/2017 à 12:20

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin