Comment combattre la canicule

canicule

Cette année, la canicule ne semble pas vouloir s’estomper, devant l’escalade des températures actuelles, il est important de prendre les mesures nécessaires et d’adopter des gestes salutaires qui pourraient même dans certaines situations sauver des vies.

Comme dans toute situation extrême, les personnes vulnérables sont particulièrement exposées.

Ainsi les personnes âgées sont susceptibles de subir les conséquences néfastes de la canicule, compte tenu du fait que les moyens pour lutter contre la chaleur dont elles disposent sont amoindris. Avec moins de glandes sudoripares  (dont le rôle est de sécréter de la sueur, permettant la thermorégulation par transpiration)  sollicitées en permanence en cas de grosse chaleur, ce système de lutte contre la chaleur tend à s’épuiser plus rapidement que la normale.

Par conséquent, les capacités des personnes âgées à lutter efficacement contre la chaleur sont rapidement dépassées, expliquant de ce fait leur très grande sensibilité à la chaleur.

Les enfants, de leur côté, sont vulnérables du fait que le système de thermorégulation à cet âge de la vie est moins efficace, et que la part d’eau dans leur organisme est plus importante que celle de l’adulte. Il est par conséquent nécessaire d’être attentif aux signes d’alerte qui pourraient mettre en évidence la survenue d’un coup de chaleur dont les symptômes habituels sont une poussée de fièvre, des signes de pâleur, somnolence ou agitation inhabituelle accompagnés d’ une soif intense avec perte de poids.

Dans ce cas, il est impératif de faire baisser la température de l’enfant en le mettant dans une pièce fraîche, l’hydrater,  faire baisser la fièvre par un bain 1 ou 2°C au-dessous de la température corporelle, voire faire appel à un médecin.

Indépendamment de la vulnérabilité des individus, toute personne exposée à de fortes températures doit adopter ses gestes simples mais salvateurs :

-Boire régulièrement de l’eau (l’alcool est à éviter pour ses propriétés diurétiques et qui provoquent un effet de déshydratation sur l’organisme)

-Mouiller son corps et se ventiler

-Manger en quantité suffisante

-Eviter les efforts physiques

-Maintenir son habitation au frais en fermant les volets le jour

-Passer du temps dans un endroit frais (cinéma, bibliothèque, supermarché …)

Comme la Tunisie est un pays pour lequel la canicule n’a pas de secret, ces gestes sont naturellement ancrés dans les habitudes des Tunisiens, mais il est bon, parfois, de les rappeler à toutes fins utiles.

Par

Publié le 12/07/2017 à 14:05

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin