BNA: 2016, l’année des performances

BNA

Lors d’une communication financière organisée, ce matin, Habib Benhadj-Kouider, directeur général de la Banque nationale agricole (BNA) a annoncé  que l’année 2016 a  été marquée par la réalisation d’un résultat net au-dessus des prévisions de plus de 20,7% pour atteindre 140 millions de dinars contre 25,4 millions de dinars à l’exercice 2015, soit en hausse de 452,16%. 

Ainsi, la performance réalisée en 2016 est due essentiellement à une activité en nette amélioration par rapport à l’année précédente aussi bien au niveau de la collecte des dépôts (+12,5%) qu’au niveau de l’octroi des crédits (+8,1%).

2016 a été également l’année du Bilan positif en termes d’avancement de la mise en œuvre du business plan 2016-2020 avec des taux de réalisation rassurants.

Par ailleurs, la BNA a affiché un Produit Net Bancaire (PNB) de 379 millions de dinars, soit en progression de 12,98% par rapport à 2015 (335 MDT). D’où elle s’est positionnée en 2ème place en termes de PNB.

Quant aux fonds propres, ils ont été renforcés, passant de 611 MDT en 2015 à  637 MDT en 2016. En ce qui concerne le chiffre d’affaires, il a atteint 675 millions de dinars contre 620 millions de dinars une année auparavant, soit en augmentation de 8,86%. Le total bilan a été, ainsi, de l’ordre de 9 440 millions de dinars contre 8349 millions de dinars, soit en hausse de 13,1%.

Par ailleurs, le taux des créances classées hors fonds budgétaires s’est établi à 20,41% contre 22,56% en 2015, soit en baisse de 2,15%. Le ratio de couverture des actifs classés (hors FB) par les intérêts et les agios réservés ainsi que les provisions s’élève à 58,85% contre 57,38% en 2015, soit en progression de 1,47%.

Toutefois, la banque a affiché un ratio de solvabilité de 11,18 % contre 10,07%, un ratio Tier One de 7,31% contre 7,04% ainsi qu’un ratio de liquidité de 102,02% contre 47,32% en 2015.

Pour les dépôts à la clientèle, ils ont été de 7 025 millions de dinars en 2016 contre 6247 millions de dinars en 2015, soit en hausse de 12,46%. Les encours des crédits nets à la clientèle ont été de 7 372 millions de dinars contre 6319 millions de dinars, soit en amélioration de 8,10%.

En effet, en intégrant les crédits à la commercialisation agricole, la part des engagements du secteur de l’Agriculture et de la Pêche a été de 22,1%. Bien que les parts des autres secteurs aient été comme suit: 31,5% Industrie, 22% Services, 6,4% Promotion immobilière et 14,7% Crédits aux particuliers.

L’année 2016 a été également marquée par la cession en Bourse de 5.189.400 actions SFBT pour une valeur totale de 100,6 millions de dinars. Cette opération effectuée par la BNA a généré une plus-value de 96,141 millions de dinars. Ladite banque a porté sa participation dans le capital de la SFBT à 5,93% pour une valeur comptable de 6,143 millions de dinars.

Plan de transformation : enjeux et objectifs

Habib Benhadj-Kouider L'Economiste Maghrébin

Au volet du plan de transformation de la BNA, M. Benhadj-Kouider nous a déclaré que ce plan a pour objectifs:

  • Pilotage resserré plus stratégique et proactif ;
  • Alignement stratégique ;
  • Organisation moderne inspirée des meilleures pratiques ;
  • Orientation client ;
  • Organisation commerciale adaptée à la segmentation client ;
  • Efficacité opérationnelle ;
  • Organisation fluide et optimale ;
  • Valorisation du capital humain ;
  • Organisation avec perspectives d’évolution ;
  • Evolution des métiers ;
  • Organisation innovante ;
  • Maîtrise optimale des risques avec un rôle capital dans la prise de décision.

Il a noté, dans ce sens, que la réorganisation de la banque effective sera lancée à partir du mois de mai 2017 avec une évaluation et un suivi tout au long d’une année, et ce, à partir de juillet 2017.

S’agissant du développement stratégique 2016/2017, le responsable a précisé qu’il est basé sur 4 axes prioritaires, à savoir Image et Communication, Capital Humain, Commercial/Risques, Pilotage et Gouvernance.

Pour ce faire, la banque a opté pour la réalisation d’une étude sur la notoriété, la mise en place d’une politique RSE, d’un centre d’assistance et d’information aux agriculteurs,la  création de la fondation BNA, la mise en place d’un espace actionnaires virtuel & physique, l’évaluation des potentialités managériales,l’ implémentation d’une solution GRH et le lancement AO assistance au projet Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences.

Elle a également opté pour la définition d’une politique de développement et de réorganisation du réseau, le lancement d’un projet segmentation de la clientèle dans le cadre du SNI, la définition d’une politique de crédit et la révision de la délégation des pouvoirs, l’ implémentation d’une solution LAB/FATCA intégrant KYC, PMO Banque & IT, l’implémentation de procédures de gouvernance, le lancement d’un projet de politique de sécurité SI et la finalisation PCA avec mise en place d’un centre de back-up.

Au volet information, la BNA se focalise sur la mise en place, à l’horizon 2020,  du projet trajectoire du plan ERP Bancaire, et ce, à travers la finalisation des projets NSI en mai 2016, la mise en place d’un noyau comptable en décembre 2016 et la mise en production de la solution ERP entre 2018 et 2019.

S’ajoute à cela la réalisation, entre mai 2017 et mai 2020, de 16 projets prioritaires hors ERP Bancaire. Il s’agit du projet GPEC en septembre 2017, Solution RH en avril 2018, Solution Cash Management en juin 2017, Monétique (Front office, Interface host, Back office) de septembre 2017 à août 2018,  Solution consolidation Etats financiers en juin 2017, Solution Filiales et Participation en septembre 2017 et comptabilités multidevises en février 2018.

Il s’agit également de la Solution LAB/FATCA en septembre 2017, projet SMI en juin 2018, Solution Ctx en septembre 2018, instruction et scoring en juin 2018, finalisation agricole (NSI) et finalisation garanties(NSI) et une Solution gestion des acquisitions en juillet 2018.

Au volet Sécurité SI, elle opte pour un plan d’actions conformément à la norme ISO 27001 avec la réalisation de projets prioritaires, à savoir PSSI:Elaboration de la politique de sécurité en juillet 2017, Référentiel COBIT en août 2017, Mise en conformité PCIDSS en novembre 2017 et PCA: MOE Plan secours informatique + tests en janvier 2018.

 

Par

Publié le 19/05/2017 à 16:10

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin