Ces Tunisiennes porteuses d’espoir …

tunisienne

Des jeunes filles pleines d’énergie et de talent, prêtes pour les grands défis et challenges du futur étaient présentes hier 14 mai à Tunis pour pitcher leurs applications mobiles devant un panel de jury composé d’invités venus de différents pays avec la présence de l’Ambassadeur américain à Tunis, Daniel Rubinstein, la représentante d’ONU Femmes en Tunisie, la représentante de l’Unicef et la représentante de Technovation qui vient de San Fransisco.

En lice, vingt-deux équipes de jeunes lycéennes (entre 10 et 18 ans) de 9 gouvernorats de Tunis s’intéressant aux nouvelles technologies et particulièrement au développement d’applications mobiles pour résoudre des problèmes de la communauté. Les équipes représentent plusieurs régions tunisiennes : Le Grand Tunis, Le Kef, Jendouba, Sousse, Monastir, Bizerte, Gafsa, Kairouan et Sfax.

Technovation 2« Nous encourageons la création, l’innovation et l’amélioration du climat d’affaires en Tunisie. Technovation aide à la préparation d’une nouvelle génération d’entrepreneurs », a déclaré l’ambassadeur américain à Tunis, Daniel Rubinstein à l’ouverture de la compétition nationale Technovation Tunisie 2017, une manifestation parrainée par l’ambassade des États Unis en Tunisie et Orange Tunisie.

« Nous avons soutenu Technovation Tunisie et nous continuons cette année de le faire parce qu’ Orange Tunisie place la femme au centre de ses initiatives sociales, et ce, depuis 2010 », a affirmé Asma Ennaifer dans son discours prononcé par Leila Mehrzi, responsable innovation et numérique à Orange Tunisie.

Technovation  1Les équipes tunisiennes ont développé différents types d’applications et les six thématiques (pauvreté, environnement, égalité, paix, éducation et santé) ont été couvertes. Plusieurs idées innovantes ont été présentées à l’instar d’une application contre le harcèlement sexuel, une autre pour remonter le moral des personnes atteintes de cancer, une autre application pour récupérer les vêtements non vendus des friperies, une application qui aide les personnes malvoyantes dans leur quotidien comme la détection de la couleur d’un objet avec la caméra du Smartphone…

Ce genre de compétitions ne peut qu’aider à scolariser davantage les filles et développer l’esprit entrepreneurial des écoliers. L’impact économique et social est certain. Ce genre d’initiative rendra les femmes plus autonomes à travers la formation numérique sachant que le domaine du numérique est dominé par un effectif masculin.

Les équipes gagnantes à l’échelle nationale accéderont directement à l’étape semi-finale.  Elles entreront ensuite en compétition avec les autres semi-finalistes du monde entier pour accéder à la finale World Pitch,  où  dix équipes auront la chance de présenter leurs idées en vue de gagner 10.000 $ pour améliorer le développement de leur application et la commercialiser.

Le World Pitch Summit aura lieu du 10 au 14 juillet à la Silicon Valley, en Californie, où une série de workshop et des visites aux compagnies de renommée internationale sont programmées. Technovation a commencé aux États-Unis en 2010. Elle est organisée dans plus de 60 pays cette année. Notons que la Tunisie a été choisie en 2016 comme meilleur modèle de Technovation au monde.

Les équipes enregistrées sur le site de Technovation Internationale  sont :

  • 1ère place : Application WeSave de l’équipe TechMad (Tunis),
  • 2ème place : Application HEELP, de l’équipe The Challengers (Tunis)
  • 3ème place : Application KO Cancer de l’équipe AppGirlsUP (Manzel Jemil, Bizerte)
  • 4ème place : Application Parad’eyes de l’équipe Change makers (Tunis)

Par

Publié le 15/05/2017 à 11:19

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin