FAO – UMA : pour le développement de la coopération Sud-Sud

UMA FAO

Un protocole d’accord a été signé par les représentants de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Commission de Lutte contre le Criquet Pèlerin dans la Région Occidentale (CLCPRO) et l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

Lors de la cérémonie de signature, Taieb Baccouche, Secrétaire Général de l’UMA a déclaré que cet accord vient consolider le suivi de la mise en œuvre du programme stratégique signé entre la FAO et l’UMA depuis 2014.

A travers cet accord, la mise en œuvre d’initiatives conjointes entre la FAO et l’UMA s’étendent vers une gestion concertée de la résilience des systèmes alimentaires contre un des plus grands défis pour la région, à savoir le Criquet Pèlerin.

De son côté, Lamourdia Thiombiano, Coordinateur du bureau sous régional de la FAO, a souligné que le programme de lutte contre le Criquet Pèlerin s’intègre dans le volet du renforcement de la résilience des pays.

D’ailleurs, ce nouvel accord est une opportunité pour développer la coopération Sud-Sud entre pays du Maghreb et pays du Sahel. Il marque un autre pas franchi ensemble et permettra aux pays membres de contribuer tous activement à la lutte contre le Criquet Pèlerin, considéré comme un fléau transfrontière.

Mohamed Lemine Hamouny Secrétaire Exécutif de la CLCPRO a déclaré, pour sa part, que la signature de cet accord de partenariat couronne des relations de coopération établies entre la CLCPRO et l’UMA et permettra de formaliser et développer des synergies d’actions. Elle apportera ainsi une impulsion nouvelle au dynamisme de coopération entre ces deux institutions.

La mise en œuvre effective de l’accord contribuera à la réalisation d’un objectif primordial dans la lutte antiacridienne, qui n’est autre que la mise en œuvre d’une stratégie de lutte préventive durable contre le Criquet Pèlerin en Afrique de l’Ouest et du Nord-ouest et in fine contribuer à soutenir les pays par des moyens de subsistance plus résilients contre les menaces et les crises acridiennes.

A noter que la CLCPRO, commission de la FAO, comprend dix pays membres à savoir la Tunisie, l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

Par

Publié le 24/04/2017 à 16:16

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin