BLOOMMASTERS: 400 mille dinars alloués aux 9 gagnants

bloomasters

Lancé par la Fondation BIAT et MIT Enterprise Forum Pan Arab, la première édition du concours de l’entrepreneuriat tunisien «BLOOMMASTERS» vise à récompenser et accompagner les initiatives entrepreneuriales innovantes. Parmi les 75 équipes de 11 régions de la Tunisie qui se sont qualifiées pour la finale de ce concours, neuf gagnants seront désignés lors d’une cérémonie le 20 mai 2017  à Tunis, pour partager des prix d’une enveloppe totale d’environ 400 000 dinars.

Les 11 régions sont le Grand Tunis avec 51 demi-finalistes, Sousse avec 7, Sfax avec 5, Médenine avec 3, Monastir avec 2, Nabeul avec 2, Kairouan avec 1, Jendouba avec 1, Zaghouan avec 1, Siliana avec 1 et Béja avec 1demi-finaliste.

Cette édition a connu un véritable succès avec près de 1700 dossiers qui ont été présentés sur le site web du concours, dont le plus grand nombre provient du Grand Tunis (gouvernorats de Tunis, d’Ariana et de Ben Arous), de Sousse et Sfax. Sur ce total, 354 participants ont finalisé leur candidature dans les trois catégories proposées par le concours, à savoir Idées, Startups et Entrepreneuriat social.

Les projets soumis concernent différents secteurs d’activité, dont logiciels high-techs, télécommunication, software, agriculture, énergie, environnement, éducation et coaching, industries de la santé et de la création, construction et transport.

De par les prix des 9 gagnants, les 75 demi-finalistes bénéficieront de sessions de formation avancée, de mentorat personnel, d’aide à l’orientation et des réseaux leur permettant de poursuivre leurs projets.

A cette occasion, le président du conseil d’administration de la BIAT et fondateur de la Fondation BIAT, Ismail Mabrouk, a annoncé que dans un environnement économique et social difficile, la réussite du concours «BLOOMMASTERS» démontre la créativité et la capacité entrepreneuriale des jeunes tunisiens. Ils sont le gage de la réussite et de l’avenir de la Tunisie.

A noter que la Fondation BIAT, créée en mars 2014, accompagne la jeunesse tunisienne afin de réduire les inégalités sociales, de soutenir la création et la diversité culturelle, à travers trois principaux axes, à savoir  l’éducation, la culture et la promotion de l’entrepreneuriat.

Par

Publié le 18/04/2017 à 15:30

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin